02/08/2020 15:05
La conférence visant à examiner les compétences de l’Hôpital de campagne (HDC) de deuxième niveau No2 (HDC 2.2) du Vietnam au sein du Département des opérations de maintien de paix de l’ONU au Soudan du Sud (UNMISS) vient de se dérouler par vidéo en ligne. Il s’agit d’un examen sur les capacités des HDC de l’UNMISS face au COVID-19.
>>Deux nouveaux officiers vietnamiens en mission au Soudan du Sud
>>Maintien de la paix: le Vietnam prépare le déploiement d’une équipe du génie
>>Le Vietnam prêt à envoyer plus de forces de paix

Visioconférence sur la simulation du traitement d’un cas urgent hypothétique d’un patient infecté par le nouveau coronavirus. 
Photo : Trong Nghia/QDND/CVN

L’examen était piloté par la docteur Adarsh Tiwathia, chef du Département de santé de l’ONU, avec la participation de Iqbal Modh, médecin, chef du Service de santé au sein de l’UNMISS, du lieutenant-colonel Jegde Lewin de l’UNMISS et de nombreux experts médicaux de l’ONU sis à New York (États-Unis).

Au cours de cet examen, les employés de l’HD2.2 ont présenté la zone de quarantaine dédiée exclusivement aux cas suspectés d’être infectés par le SARS-CoV-2. La zone s’est révélée bien équipée pour faire face au virus avec des moniteurs, des respirateurs, des équipements de diagnostics à rayons X, etc. Les experts ont également vérifié le processus de prévention et de lutte contre la propagation du COVID-19, qui est mis en application dans l’hôpital. Étaient ainsi testées les méthodes de désinfection des surfaces, de collecte des déchets sanitaires et de nettoyage des salles des patients infectés par le SARS-CoV-2…

 
La voiture d’ambulance transporte un patient du COVID-19 lors de la situation hypothétique. Photo : BVDC 2.2/CVN

La docteur Adarsh Tiwathia a demandé aux employés de l’HDC 2.2 de réaliser ces processus dans une simulation d’un cas d’urgence où un patient infecté par le COVID-19 serait transféré d’un autre établissement. Ce processus inclut les étapes suivantes : annonce du nouveau cas infecté, transport et réception du patient, classification du patient depuis l’entrée à l’hôpital, guide au patient et mise en place du processus de traitement des patients infectés par le SARS-CoV-2 dans l’HD2.2 du Vietnam. Il s’agit d’une situation à laquelle les employés de cet hôpital s’entrainent régulièrement dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. C’est pour cette raison que les médecins et infirmiers n’ont pas eu de difficultés à répondre aux exigences des examinateurs.

Durant cette situation d’urgence hypothétique, les experts ont également posé des questions afin de tester les connaissances liées au traitement des patients atteints du COVID-19 ou aux principes visant à restreindre les risques de contagion du coronavirus dans l’hôpital.

Une minutieuse préparation
depuis les premiers jours de la pandémie


L’équipe multimédia, en charge de diffuser les images en direct du terrain via le video call aux experts de l’ONU à New York. Photo : BVDC 2.2/CVN

"L’HDC 2.2 du Vietnam a adopté une préparation minutieuse de sa propre initiative depuis les premiers jours d’expansion du COVID-19 en Chine. Nous avons élaboré un plan visant à faire face à cette pandémie, en se basant sur les instructions de l’OMC, de l’ONU, de l’UNMISS et de celles des organismes de santé du Vietnam, tels que l’Institut de médecine militaire, le Département de médecine militaire, etc", a expliqué Nguyên Quang Chiên, lieutenant-médecin, vice-directeur technique de l’HDC 2.2.

En outre, cette unité organise régulièrement les entrainements qui servent à perfectionner leurs connaissances professionnelles et les manœuvres de traitement des patients infectés du nouveau coronavirus. En particulier, les formations et les échanges en ligne se déroulent tous les jeudis avec la participation des experts médicaux de l’hôpital militaire 103 ou l’Institut de médecine militaire. Des activités culturelles, sociales et artistiques sont aussi organisées par l’HDC 2.2, afin d’enrichir d’avantage la vie de l’établissement et d’aider les employés à vivre psychologiquement ce combat de longue haleine contre l’épidémie.

Concernant les préparations de prévention face au COVID-19 de l’HDC2.2, Adarsh Tiwathia a manifesté ses appréciations pour les compétences de cette unité qui demeure toujours prête à faire face à une situation d’urgence : "Je transmets mes grands remerciements à nos collègues venus de l’HDC 2.2 du Vietnam ! Vous avez surmonté d’énormes difficultés afin d’accomplir le mieux possible les missions des employés sanitaires sur terrain. Vos préparations nous apportent une forte assurance dans cette lutte contre COVID-19 au sein de l’UNMISS. Les experts et moi, sommes impressionnés pour votre présentation aujourd’hui", a partagé la docteur.

Dans sa lettre envoyée au lieutenant-colonel Vo Van Hiên, directeur de l’HDC 2.2, Iqbal Modh a loué les "compétences remarquables" de cette unité lors de l’examen. Le chef du service sanitaire de l’UNMISS a également souhaité une bonne continuation à toute l’équipe de l’HDC 2.2.

QDND-Hông Anh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.