06/10/2016 18:26
La société anonyme d’investissement commercial MCC a démarré 3 octobre les travaux du futur complexe économique dans le district de Mù Cang Chai (province nordique de Yên Bai). Le montant total prévu avoisine les 1.250 milliards de dôngs.
>>Hanoï accueille favorablement les investisseurs suédois
>>Bac Giang dénombre plus de 1.000 projets

Le vice-président du Comité populaire de la province de Yên Bai lors de la cérémonie de mise en chantier, le 3 octobre dans cette province nordique. Photo : Thê Duyêt/VNA/CVN

Quelques 1.200 hectares de pommiers son tra couvrent la province de Yên Bai (Nord-Ouest). Bien que la production annuelle atteint 3.500 tonnes, le fruit est encore aujourd’hui cueilli manuellement, et reste principalement consommé sur le marché domestique. La société anonyme (SA) MCC a décidé de mécaniser les pratiques, pour permettre aux paysans de cultiver de manière alternative et plus automatisée les pommiers et les orangers. Et ce, pour atteindre un prix de base de 5.000 dôngs par kilo. 

Lors de la cérémonie, Nguyên Van Khanh, vice-président du Comité populaire de la province de Yên Bai, a demandé aux bureaux régionaux de coopérer avec la SA MCC en cas de problèmes lors des travaux et la réalisation du projet. De plus, la province veillera à ce que les travaux soient effectués en parfaite sécurité et s’assurera de la création de nouveaux emplois aux habitants.

Ce projet se compose des usines de thé Son Tra, des usines de charbon biologique et d’un resort touristique, qui vont couvrir une grande zone de 150 hectares. Les usines de thé, qui produiront quelques 700 tonnes par an, et l’usine de charbon biologique doivent être mis en service au mois de juillet 2017 et permettront de créer 200 emplois pour un salaire mensuel compris entre 5 et 6 millions de dông par personne.
 
Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines