03/11/2016 14:23
Poursuivant la 2e session de la XIVe législature de l'Assemblée nationale (AN), mercredi 2 novembre, les députés ont discuté de la restructuration économique pour la période 2016-2020, du développement socio-économique de 2016 et du plan de développement socio-économique pour 2017.

>>Avis des électeurs sur des questions de développement socio-économique
 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, s'exprime devant l'Assemblée nationale.
Photo : An Dang/VNA/CVN


Les parlementaires ont notamment axé leurs débats sur l’amélioration de l’environnement d’investissement et d’affaires, le développement d’une agriculture de haute technologie, la sécurité sanitaire des aliments, la pollution de l’environnement ou encore sur le renforcement de la discipline au sein de l’appareil administratif.

Les ministres de l'Agriculture et du Développement rural, des Ressources naturelles et de l'Environnement, de l’Intérieur... se sont expliqués sur le développement socio-économique.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong s’est exprimé ce mercredi 2 novembre devant l’Assemblée nationale. Selon lui, le bilan de la restructuration agricole après trois ans d'application est bon mais le secteur manque de stabilité et le nombre d’entreprises et de coopératives reste insuffisant.

"Moderniser les techniques de culture"


«Il faut déterminer des groupes de produits. Le premier regroupe des produits ayant une valeur d’exportation d’un milliard de dollars. Ce sont des produits de niveau national. Le deuxième comprend les produits provinciaux ayant une valeur de quelque centaines de millions de dollars. Le troisième groupe comprend les produits locaux. Le gouvernement doit aussi se concentrer sur l’amendement les politiques en faveur des entreprises investissant dans l’agriculture, en faveur du développement des coopératives ou des régions vulnérables», 
a fait savoir Nguyên Xuân Cuong.

Concernant les terres, le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a indiqué : «Notre ministère va étudier toutes les mesures à mettre en place pour moderniser les techniques de culture. Nous sommes en train de recenser les terres sur l'ensemble du territoire et travaillons à améliorer la loi foncière. Nous allons aussi proposer la création d’une banque foncière».

Trân Hông Hà a fait savoir que son ministère va intensifier sa coopération avec la communauté internationale afin de gérer le plus efficacement possible les ressources en eau, et de lutter contre le changement climatique.

Ce mercredi après-midi 2 novembre, le ministre de l’Intérieur, Lê Vinh Tân, a expliqué les politiques gouvernementales en faveur des élèves et étudiants issus des minorités ethniques.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.