14/10/2016 18:00
À la nouvelle du décès du roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyade, le président Trân Dai Quang, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, la présidente de l'Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân, ont adressé le 14 octobre une message de condoléances à la reine Sirikit, à la famille royale, au Premier ministre Prayut Chan-ocha, et au président de l'Assemblée nationale législative Pornpech Wichitcholchai.
>>Thaïlande : le prince héritier Maha Vajiralongkorn sera monarque
>>Décès du roi de Thaïlande
>>Thaïlande : foule en prière à Bangkok devant l'hôpital où est soigné le roi

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyade a quitté ce monde de souffrances le 13 octobre.  Photo : AFP/VNA/CVN
Durant les 70 années du règne du roi Bhumibol Adulyade, le royaume de Thaïlande s'est développé vigoureusement, le peuple thaïlandais bénéficiant d'une vie heureuse et prospère. Son décès laisse la reine, la famille royale, le peuple de Thaïlande et, plus généralement, la communauté des peuples de l'ASEAN, dans une profonde et infinie douleur.

"Pays voisin et partenaire stratégique de Thaïlande, le Vietnam a toujours respecté les contributions actives du roi au renforcement des relations de coopération entre le Vietnam et la Thaïlande lors de ces dernières années. Nous croyons que la reine, la famille royale et le peuple thaïlandais surmonteront cette grande douleur et continueront de diriger le pays vers le développement comme le souhaitait le roi".

Le même jour, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh, a fait de même auprès de son homologue thaïlandais Don Pramudwinai.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.