07/01/2017 08:25
Le marché du travail présente encore bien des faiblesses, ce que montre le taux de chômage assez élevé parmi les jeunes. Mais les récentes mesures mises en œuvre laissent augurer des changements positifs pour l’année 2017.
>>À la recherche des marchés pour l’envoi de travailleurs à l’étranger
>>Le Vietnam et le Japon élargissent leur coopération dans l’emploi

Le Vietnam aura besoin de plus de travailleurs dans les filières  professionnelles et technologiques qu’universitaires.
Photo : Thanh Tung/VNA/CVN

Selon Trân Anh Tuân, directeur du Centre de prévisions des besoins en main-d’œuvre et d’informations sur le marché de l’emploi de Hô Chi Minh-Ville,  le programme national «Les jeunes démarrent des entreprises pour la période 2016-2021» et la Fête des startups lancés en octobre dernier vont permettre aux jeunes de se prendre en main et de créer des emplois.

De nombreux organismes étatiques se réorganisent pour attirer plus de jeunes talents. Le nombre d’entreprises défaillantes diminue et les besoins en travailleurs augmentent. Les entreprises à participation étrangère à Hô Chi Minh-Ville connaissent chaque année une croissance de 2%, apportant plus d’opportunités aux travailleurs qualifiés. L’envoi de travailleurs à l’étranger s’accélère et la mobilité de la main-d’œuvre au sein des pays membres de l’ASEAN ouvre aussi de nouvelles opportunités pour les travailleurs qualifiés. Autant de signaux positifs pour l’année à venir.

Hô Chi Minh-Ville a dévoilé son programme 2017-2020 pour l’emploi, qui prévoit le développement de neuf secteurs économiques importants et la création, en 2017, de 50.000 entreprises. La ville aura besoin, l’année prochaine, de 280.000 travailleurs, soit une hausse de 3,7% par rapport à  2016. Les secteurs les plus demandeurs : marketing, vente, tourisme, hôtellerie-restauration, organisation d’événements, études de marché, animation et réparation électrique.

Valoriser les filières professionnelles

Dans une foire d'emploi, organisée en juin 2016 à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Selon les experts, pour faire reculer le chômage dans les années à venir, il faudra améliorer les capacités  de prévisions sur l’évolution du marché du travail. Il faudra aussi se diriger vers une orientation active dès la fin du collège. Les lycéens subissent en effet trop souvent une orientation par défaut, guidée par la hiérarchisation des filières : la voie générale est beaucoup mieux considérée que ses consœurs- la voie technologique et la voie professionnelle.

Or, ces dernières sont souvent celles qui offrent le plus de débouchés. En effet, 84% des bacheliers s’orientent vers les cursus universitaires, alors que ce sont surtout les diplômés de l’université qui peinent le plus à s’insérer professionnellement.

D’après Nguyên Quôc Cuong, un responsable de l’Association pour la formation professionnelle de Hô Chi Minh-Ville, en 2017, la mégapole du Sud aura besoin de plus de travailleurs dans les filières professionnelles et technologiques qu’universitaires, notamment soudeurs, mécani-ciens, électriciens, techniciens…
Selon Nguyên Tuong Quang, un responsable de la banque Sacombank, les banques commencent aussi à recruter à tour de bras. L’année prochaine, 2.000 postes seront à pourvoir. Un responsable du Groupe des technologies et de l’information a informé que pour la période 2016-2020, le groupe aura besoin de 50.000 travailleurs à différents postes.

Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales et le Département général des statistiques viennent de publier un bilan sur le marché du travail au 3e trimestre, d’où il ressort que le taux de travailleurs formés a augmenté, de même que les salaires. Cependant, le taux de chômage est en hausse, notamment chez les diplômés universitaires. Les chiffres  sur le marché du travail en 2016 et les prévisions pour 2017 à Hô Chi Minh-Ville montrent que les demandeurs d’emploi sont à 52% de niveau universitaire, alors que l’offre ne concerne qu’à 27% ce type de travailleurs.

L’année dernière à Hô Chi Minh-Ville, les besoins de recrutement ont été élevés dans le commerce et la vente (+24,19%), les services (+20,41%), les technologies de l’information (+5,63%), les services touristiques et l’hôtellerie (+5,5%), donc essentiellement dans des secteurs privilégiant les filières de formation professionnelle ou technologique.     

Huong Linh/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez l'ancien village de Duong Lâm

De belles opportunités de voyage pour le Têt Saigontourist propose bon nombre de réductions pour les tours du Têt traditionnel, sous la devise «Avec Saigontourist, jouissez du Têt en abondance – Gagnez des tours intéressants – Gagnez 100 millions de dôngs». Ces offres sont valables jusqu’au 3 mars.