09/10/2016 21:55
L'ambassadrice Nguyên Phuong Nga, chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a appelé les pays à continuer d'accorder des ressources pour le développement lors d'une séance consacrée à la coopération au développement de la 2e Commission (affaires économiques et financières) dans le cadre de la 71e session de l'Assemblée générale de l’ONU tenue le 6 octobre.
>>Le Vietnam exhorte l’ONU à édifier un ordre mondial basé sur le droit
>>Le Vietnam élu au Conseil administratif de l’UPU

L'ambassadrice Nguyên Phuong Nga, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU. Photo: VNA/CVN

Au nom des pays de l’ASEAN, Nguyên Phuong Nga a hautement apprécié le rôle et l'assistance de l’ONU dans l’aide au développement à l’échelle mondiale, avant de saluer son rôle, de concert avec l'ASEAN, dans la mise en œuvre de la Déclaration sur la coopération intégrale ONU-ASEAN.

Le Vietnam partage l’inquiétude exprimée par plusieurs pays devant la diminution des ressources destinées à cette tâche et appelle les donateurs à poursuivre leurs efforts pour stimuler le développement, a-t-elle dit.

Nguyên Phuong Nga a par ailleurs appelé à accentuer la réforme de l’ONU, qui devrait selon elle être basée sur une coordination plus étroite entre les différents organes onusiens.

Enfin, elle a exprimé le vœu de voir l’ONU et ses pays membres continuer de soutenir les programmes de coopération Sud-Sud et tripartite.

Le Japon était l'un des plus grands fournisseurs d'aides publiques au développement du Vietnam, et de son secteur de la santé plus particulièrement. Photo : VNA/CVN

Lors de ce débat, les pays en développement ont exprimé leur souhait de mobiliser davantage de ressources pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable adoptée par les dirigeants mondiaux en septembre 2015, en insistant sur la nécessité d'améliorer l'efficacité de l'utilisation des ressources et de réformer le fonctionnement du système de développement de l’ONU.

Dans son discours prononcé le 3 octobre devant la deuxième Commission, Nguyên Phuong Nga a ré​affirmé l'engagement du Vietnam ​de mettre en œuvre de l'Agenda 2030 sur le développement durable.

Elle a exhorté les pays à respecter les engagements en matière d'APD, de faciliter les échanges commerciaux et d’accorder l’attention aux défis auxquels les pays à revenu intermédiaire sont confrontés.

L'ambassadrice Nguyên Phuong Nga a annoncé que le Vietnam était en mesure de compléter les procédures nécessaires pour adopter l'Accord de Paris sur le climat.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.