17/06/2017 10:24
Le quassia a pour nom botanique Quassia amara et nom vietnamien Cây than lan. C’est un arbre à feuilles caduques et composées, à l’écorce grise et lisse, à fruits noirs de la taille d’un pois.
>>Le colléus
>>Le basilic commun
>>L’harpagophytum

Le quassia.
Photo : Archives/CVN

Originaire des régions tropicales d’Amérique et des Antilles, il pousse à proximité des points d’eau. On le cultive principalement pour ses propriétés médicinales. On récolte l’écorce toute l’année.

* Partie utilisée : écorce

* Constituants connus : principes amers ou quassinoïdes (dont la quassine), une couramine (scopolétine) et de la vitamine B1.

* Effets et usages médicinaux :

+ Fortement amer, le quassia facilite la digestion. Il stimule les sécrétions biliaires, salivaires et l’activité stomacale. Cette plante est couramment utilisée pour stimuler l’appétit, notamment dans le traitement de l’anorexie.

+ Le quassia est également très efficace pour soigner le paludisme.

+ Aux Antilles, on le prescrit en cas de dysenterie.

+ Des lavements à base d’extraits d’écorce éliminent vers et autres parasites.

+ Les poux comptent parmi les parasites les plus communs de l’homme. S’en débarrasser est facile, surtout avec le quassia. Les principes actifs présents dans le bois de quassia sont toxiques pour les poux et les éliminent. Ces substances sont absolument inoffensives pour l’homme et les produits qui les contiennent peuvent s’utiliser en toute quiétude y compris chez les enfants.

* Préparation et usage :

Vinaigre aromatique contre les poux : le bois de quassia en coupe tisane sert à réaliser une décoction. Faire bouillir deux cuillerées dans un demi-litre d’eau pendant 15 minutes. Après avoir filtré, ajouter une cuillerée de vinaigre qui contribue à décoller les lentes. Le liquide s’utilise comme une lotion ordinaire : l’appliquer avec une boule de coton sur le cuir chevelu et sur les cheveux, et laisser agir 15 minutes avant de rincer à l’eau tiède. Le traitement doit durer jusqu’à la disparition complète des parasites.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
L’arbousier commun [22/07/2017 11:27]
Le quinquina [15/07/2017 09:56]
La ballote noire [08/07/2017 10:41]
Le vomiquier [01/07/2017 15:48]
L’alstonia [24/06/2017 09:06]
Le sophora [17/06/2017 20:12]
Le colléus [03/06/2017 10:05]
Le basilic commun [28/05/2017 08:17]
La betterave potagère [20/05/2017 07:20]
L’harpagophytum [14/05/2017 08:16]
Le glaïeul bleu [06/05/2017 08:53]
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Parc national de Tràm Chim, un site touristique célèbre de Dông Thap Nguyên Ngoc Thuong, directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Dông Thap (Sud), fait savoir que sa localité compte actuellement sept sites touristiques dont le Parc national de Tràm Chim qui est jugé comme le plus renommé.