20/03/2017 11:02
Le président israélien Reuven Ruvi Rivlin a entamé dimanche après-midi, 19 mars, sa visite d’État de 7 jours au Vietnam sur invitation de son homologue vietnamien Trân Dai Quang.
>>Approfondir la coopération multiforme Vietnam-Israël
>>Le président israélien attendu au Vietnam

La visite du 19 au 25 mars du président israélien Reuven Ruvi Rivlin vise à consolider, intensifier davantage les relations bilatérales, et aborder les mesures pour booster la coopération bilatérale dans tous les domaines ainsi que des questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Le président israélien Reuven Ruvi Rivlin est accompagné de son épouse, Nechama Rivlin ; de l’ambassadrice d’Israël au Vietnam, Meirav Eilon Shahar ; du directeur général du Bureau du président, Harel Tubi ; du conseiller de haut rang sur la politique extérieure, David Saranga ; du conseiller militaire du président, Boaz Hershkovitz ; de la chef du Bureau présidentiel, Rivka Ravitz ; et de la conseillère de haut rang du président, Mira Ratzabi.

Né le 9 septembre 1939 et diplômé de l’Université Hebrew, Reuven Ruvi Rivlin est le président israélien depuis juin 2014.

Depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1993, le Vietnam et Israël maintiennent des échanges de délégations de tous échelons avec, notamment, la visite au Vietnam en 2011 du président israélien Shimon Peres.

En termes de relations économiques et commerciales, Israël figure parmi les premiers pays à avoir reconnu au Vietnam le statut de pleine économie de marché. Les deux pays mènent actuellement la négociation d'un accord de libre-échange. Le commerce bilatéral a augmenté continuellement, passant de  68 millions de dollars en 2005 à un milliard de dollars en 2014 pour atteindre 1,237 milliards de dollars en 2016. Le Vietnam exporte en Israël des téléphones, des pièces détachées, des chaussures, du café, de la noix de cajou, du textile et de l'habillement, des produits aquatiques..., et en importe des machines, des équipements de haute technologie, des engrais.

En janvier 2017, lsraël compte 25 projets d'investissement en vigueur au Vietnam, cumulant près de 46,37 millions de dollars, faisant de celui-ci le 56 des 116 pays investissant au Vietnam. Israël s'est engagé à fournir un crédit de 250 millions de dollars aux entreprises vietnamiennes ayant des relations commerciales avec des partenaires israéliens.

Le président israélien Reuven Ruvi Rivlin.
Photo : Cleveland Jewish News

Les deux pays ne cessent de renforcer la coopération dans l'agriculture, l'un des domaines clés d'Israël. Il faut citer les programmes de coopération dans l'élevage de vaches laitières à Nghê An et à Hô Chi Minh-Ville, et d'aquaculture à Cân Tho. La coopération dans l'agriculture high-tech est étroite aussi à travers les transferts de technologies et l'envoi d'experts israéliens au Vietnam, outre l'achat par le pays des machines israéliennes. En effet, en août 2013, une ferme d'élevage expérimental de vaches laitières financé par une aide non remboursable israélienne d'un million de dollars est entrée en service.

En ce qui concerne les sciences et technologies, en novembre 2011, un forum d'affaires dans ce domaine a été ouvert à une soixantaine d'entreprises israéliens et leurs partenaires vietnamiens. Cet événement a donné l'opportunité de promouvoir la coopération bilatérale dans les technologies agricoles et les biotechnologies, le traitement des eaux, les télécommunications, la santé...

Israël a organisé de nombreuses formations en faveur des cadres scientifiques et des étudiants vietnamiens. Depuis 2008, Israël reçoit 2.130 étudiants vietnamiens venus suivre un cursus dans les fermes israéliennes pendant un an, et 1.400 autres qui travaillent dans l'agriculture durant cinq ans.

Ces dernières années, les deux pays ont signé de nombreux accords et conventions, dont l'Accord-cadre de la coopération économique, scientifique et technologique, agricole et commerciale en 1996, l'Accord de non double taxation et de lutte contre l'évasion fiscale, le Protocole d'accord sur la coopération dans le recherche scientifique et technologique en 2009, le Protocole de la création du Comité intergouvernemental en 2013, et le Protocole d'accord entre les deux ministères des Affaires étrangères en 2015.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.