06/01/2017 15:45
L’année 2017 a vu se développer de grandes innovations sur les différents modèles de calendriers. De nombreux types de décorations en tous genres bercés par les valeurs culturelles vietnamiennes ancrées dans chaque produit constituent aussi une nouveauté qui attire les consommateurs.
>>Le Têt du 3e jour de la 3e lune
>>Calendriers 2017 : l’art à l’honneur 
>>L'édition bilingue vietnamien-allemand du Truyên Kiêu présentée au public de Berlin

Le Truyên Kiêu a remporté la palme pour son originalité, aussi le plus cher sur le marché de cette année, à 350.000 dôngs. Photo: Archives/VNA/CVN

Cette année, la diversification des thèmes accompagnée d’innovations marquantes chez les éditeurs des calendriers a permis de faire émerger plusieurs modèles attrayants proposant ainsi plusieurs choix aux clients. Soit les éphémérides de toutes tailles, soit des calendriers de table ou avec ressort décorés d’illustrations fantastiques. Les paysages du pays, les plats traditionnels, les patrimoines culturels et littéraires du peuple ou même la vie quotidienne en grande ville ont influencés d’une façon créative chaque produit. Il faut citer le calendrier Truyên Kiêu (Histoire de Kiêu), publié par les éditions An Hao comprenant 3.254 vers en luc bat (versification alterne de 6 et 8 pieds), qui a été inspiré de l’œuvre majeure éponyme du grand poète Nguyên Du.

De surcroît, outre des innovations en matière de couleur, d’image, de qualité du papier, tout cela en vue de satisfaire aux goûts variés des clients, il existe des modèles plus spécifiques. Ces modèles sont décorés par des motifs ornementaux convenant à la conception sur la géomancie ou les croyances traditionnelles du peuple. Ces nouveautés ont considérablement contribué à faire évoluer et diversifier les produits de calendrier sur le marché. En effet, bien que les commandes soient réalisées depuis mi-octobre et distribuées aux clients en décembre, la demande des clients pour les modèles spécifiques ayant fait fureur s’est accélérée sans discontinuer, de telle sorte que les entreprises ont été obligées de proposer d’autres modèles de remplacement.

Ce contexte explique également pourquoi il existe une pénurie de certains calendriers en dépit d’une hausse considérable des prix de 10 à 15% par rapport à l’année précédente. Le Truyên Kiêu a remporté la palme pour son originalité, aussi le plus cher sur le marché de cette année, à 350.000 dôngs. Par ailleurs, les prix des éphémérides et d’autres catégories se différencient les uns des autres aux dépens de la taille et de la matière du produit.

Selon Trân Vi, propriétaire d’une entreprise d’imprimerie des calendriers du Têt, les éditions jusqu’en fin du mois de décembre ont arrêtés des commandes des éphémérides qui exige une durée de fabrication plus longue que d’autres catégories, de 10 à 15 jours. Cependant, les calendriers avec ressort,  continuent à être distribués en cas de commandes des clients.

Les jours de Têt s’approchant, la plupart des calendriers ont été écoulés sur le marché. Les messages significatifs ainsi que les souhaits imprimés sur les papiers minutieusement illustrés seront l'un des incontournables pour cette Année du Coq 2017.

Hông Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Honneur aux 100 meilleures marques touristiques de Hô Chi Minh-Ville La cérémonie de distinction des 100 marques de tourisme de la ville a été organisée le soir du 24 mars dans la mégapole du Sud par le Service municipal du tourisme. Ces entreprises ont contribué considérablement au développement du tourisme local en 2016.