08/11/2016 17:33
Caressant le rêve de diffuser en direct des images des monuments de Dà Nang, des jeunes férus de technologies ont installé des caméras pour en capturer les meilleurs moments, tout en donnant un coup de jeune à la promotion touristique.
>>Dà Nang remporte un "World Travel Award" 2016
>>Dà Nang crée un groupe de réaction rapide pour renforcer la sécurité aux touristes

Les membres de l’Association du développement de Dà Nang présentent leur site au public.
Photo : TT/CVN

La plate-forme de diffusion en direct devient de plus en plus populaire à l’aide de grands réseaux sociaux, notamment Facebook et Snapchat. Mais établir un système de caméras partout dans la ville est une idée totalement novatrice au Vietnam. «Nous avons connu la modèle du fameux site earthcam.com, qui capture les images vidéo partout dans le monde afin d’organiser les petits tours à ceux qui ne peuvent pas se déplacer», partage Trân Huu Duc Nhât, membre de l’Association du développement de Dà Nang «Depuis, l’installation des caméras était devenue nécessaire pour que tout le monde puisse observer, ou revoir les images de la ville», dit-il.

Le Bureau de l’urbanisme de la ville avait recommandé voilà un an de lancer le programme «Rendre Dà Nang à nouveau vivante». Un groupe de jeunes a proposé sur les réseaux sociaux d’installer des caméras dans les monuments touristiques, une idée qui a été très appréciée par le public. Ils ont par la suite créé le site www.camera.0511.vn et mis en ligne la plate-forme.

«À chaque fois où Dà Nang me manque, je me connecte au site pour observer ma ville natale qui se transforme jour après jour», s’exclame Hà Thinh, un expatrié vivant en Europe. «Pour les voyageurs, nous pouvons fournir les images relatives au climat et aux endroits. Nous avons reçu d’excellents retours», confie Trân Nguyên Duy Thinh, administrateur du site.

D’après Nguyên Hoàng My, membre du projet, le groupe utilise un matériel simple, solide et à bas prix, et tous les participants doivent installer eux-mêmes les caméras. «En réalité, il est plus difficile de trouver un lieu approprié pour poser les caméras que d’obtenir des investissements», partage-t-il.

À la recherche de la coopération avec les autorités municipales

L'utilisation des caméras personnelles en coopération avec le système de sécurité de la ville.
Photo : TT/CVN

Installées dans les lieux publics de la ville, les caméras ont également aidé de manière efficace la police pour lutter contre les délits et les accidents pendant la journée. L’idée a posé cependant un problème de taille : les habitants se montraient réticent à leurs installations dans l’espace public. La ville de Dà Nang disposait déjà de certaines caméras de sécurité, alors que le projet ne se concentre que sur les sites touristiques. Depuis que le Comité urbain de la ville de Dà Nang a décidé de régulariser les activités quotidiennes de la ville sous le contrôle des caméras, l’installation des celles-ci par le site camera.0511.vn a finalement été acceptée par les habitants.

«Actuellement, la ville a déjà installé le Wi-Fi, donc l’installation de ces nouvelles caméras est nécessaire. Par exemple, pendant la dernière tempête tropicale no4, elles nous ont beaucoup aidé à repérer les lieux endommagés», constate Pham Uyên Minh, chef de l’administration et de l’exploitation de la péninsule de Son Trà.

«L’installation des caméras est nécessaire, mais il faut avoir un plan à long terme», partage Nguyên Van Duy, responsable de l’administration du Comité populaire de la ville de Dà Nang. «Nous supportons le groupe dans l’installation des caméras, voire faciliter leur accès au système de sécurité de la police municipale, pour permettre ainsi à ce projet d’aller jusqu’au bout», explique-t-il.

Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.