24/01/2017 16:33
Un accord de coopération a été signé le 20 janvier, à Hanoï, entre le Département général des douanes du Vietnam et l’Association des entreprises japonaises au Vietnam (Japan Business Association in Vietnam, JBAV).
>>Construction : un protocole d’accord signé entre la VACC et des associations japonaises
>>Vinh Phuc favorise les activités des entreprises japonaises
>>Remise de bourses japonaises à des étudiants de l'Université de Huê

Dans son discours prononcé lors de la cérémonie de signature, Vu Ngoc Anh, directeur adjoint du Département général des douanes du Vietnam, a apprécié les efforts employés par la JBAV pour connecter les organes douaniers vietnamiens et les entreprises japonaises. Il a affirmé que, de son côté, le Département général des douanes du Vietnam continuerait de mener les réformes nécessaires à la facilitation des procédures douanières auprès de celles-ci.

La signature de cet accord a pour objectif d’améliorer la coopération entre les deux parties dans le traitement des problèmes générés lors de l’application des réglementations douanières.

Vu Ngoc Anh, directeur adjoint du Département général des douanes du Vietnam (droite), et Yanai Taiji, président de la JBAV, échangent les documents de coopération.
Photo : haiquanonline

La JBAV compte 1.637 membres et est la deuxième plus grande association d’entreprises du Japon en Asie du Sud-Est, après l’association en Thaïlande.

Avant cela, le Département général des douanes du Vietnam a signé des accords de coopération similaires avec l’Association des producteurs d'acier du Vietnam (Vietnam Steel Association, VSA), l’Association des transformateurs et exportateurs de produits aquacoles du Vietnam (Vietnam Association of Seafood Exporters and Producers, VASEP) et l’Association des producteurs de canne à sucre du Vietnam (Vietnam Sugarcane and Sugar Association, VSSA).
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les marionnettes de Bao Hà, un art à préserver

Cân Gio et ses richesses maritimes On associe souvent Cân Gio aux fruits de mer. Ainsi, développer le tourisme gastronomique est un objectif important afin d’attirer encore plus de touristes vietnamiens et étrangers.