30/10/2016 15:09
Le Bureau Asie-Pacifique (BAP) de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) lance du 8 octobre au 5 novembre la formation «Aide à la création d'entreprise».

>>Festival «La jeunesse créative»
>>Gala de la jeunesse créative de Hô Chi Minh-Ville
>>Start-up de jeunes Vietnamiens au Royaume-Uni

La formation «Aide à la création d'entreprise» se déroule du 8 octobre au 5 novembre à Hanoï.


À l'heure actuelle, alors que l'adéquation entre enseignement supérieur et monde de l'emploi est devenue une préoccupation majeure, l'auto-entrepreneuriat ou la création d'entreprise se présente comme un des moyens de favoriser l'insertion des diplômés. Toutefois, même avec une très bonne idée de départ, elle reste difficile pour les étudiants-entrepreneurs, car ils manquent d'expérience et de réseau. Pour ce faire, le BAP de l'AUF vient de lancer la formation «Aide à la création d'entreprise».

«Souvent les idées d'entrepreneuriat sont excellentes et les personnes qui les appliquent sont qualifiées, mais les statistiques montrent que 90% des entreprises font faillite. Selon les récentes enquêtes, la négligence lors de l'étape de préparation constitue la principale cause d'échec des start-ups», a analysé Nicolas Beuvin, expert du groupe French Tech Viet, animateur de l'atelier.
 
Cette formation a ainsi pour objectif d'aider les étudiants francophones à la définition et à la réalisation d’un business plan susceptible de donner aux investisseurs l'envie de participer à ce projet d'entreprise.
 
«Mon projet est de créer une franchise à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville pour des produits en cachemire fabriqués en Mongolie de très haute qualité. Je vois que le marché a un fort potentiel au Vietnam, et cette formation m'accompagne dans la réalisation de ce projet. Je suis très contente de pouvoir bénéficier de cette opportunité», a partagé Badamkhand, étudiante en 2e année du master Sociologie des Organisations et de l’Action publique, délocalisé à Hanoï.
 
Même son de cloche pour Lê Quôc Khai de l'Institut francophone international (IFI), membre de l'équipe «Poulets IFI», lauréat du concours «Risk Solution 2016» : «Nous sommes très fiers d'être les premiers à disposer d'une technologie innovante permettant de renforcer la cyber-sécurité des systèmes d'administration publique. Les membres de l'équipe souhaitent développer une start-up à partir de cette idée. Le plus grand obstacle qui se pose est le manque de connaissances et de compétences en gestion, en marketing et en management chez les développeurs issus des formations en informatique. Cette formation, qui nous est très utile, a expliqué en détail toutes les étapes nécessaires à la création d'entreprises. Merci à l'AUF de nous avoir donné cette chance».

Ce module de formation est mis en place à titre d'expérimentation dans un premier temps à Hanoï.


Une synergie entre le monde académique
et le monde socio-économique
 
À l'issue de cette formation, les étudiants pourront ainsi consolider et mettre directement en pratique leurs connaissances en marketing, en gestion, en comptabilité, ou en management, toutes aussi essentielles l’une que l’autre pour tout chef d’entreprise, au Vietnam comme à l'étranger. Ils soutiendront leurs business plan devant un jury composé d'experts venant de l'Eurocham (Chambre de Commerce européenne au Vietnam) et d’entrepreneurs francophones.
 
Cette formation est également destinée aux jeunes qui ont déjà lancé leur projet puisqu'elle «permet aux étudiants-entrepreneurs d'être en contact avec leurs futurs collaborateurs», explique M. Tuân Anh, fondateur d'une start-up permettant aux conducteurs d'éviter les embouteillages. Et d'ajouter : « Nos ressources financières ne nous permettent pas de faire appel aux experts des grandes sociétés. Or, pour mener à bien notre projet, nous avons besoin de soutiens professionnels dans le domaine de la communication, de l'informatique et du commerce. C'est ici que nous pouvons trouver nos futurs partenaires».
 
Pour rappel, les responsables des formations francophones en sciences économiques et gestion des établissements membres de l'AUF à Hanoï se sont réunis fin mai 2016 afin d'examiner ce projet, de discuter autour du programme de la formation ainsi que des possibilités de connexion, à travers cette formation, à des réseaux professionnels ou sociaux pertinents.
 
Fort intéressée par ce projet, Mme Minh Hang, membre de la Commission régionale d'experts (CRE) du BAP a également évoqué la possibilité d’insérer ce module de formation dans les cursus universitaires des établissements concernés tels que l'École supérieure de commerce extérieur ou l'École supérieure de commerce de Hanoï.
 
Conçu par les projets «Numérique éducatif» et «Renforcement de l'offre de formation francophone de niveau licence» du BAP, ce module est mis en place à titre d'expérimentation dans un premier temps à Hanoï.
 
Un dispositif hybride de formation sera également développé en 2017, permettant aux étudiants de s'auto-former avec un tutorat à distance et de consacrer plus de temps en atelier aux échanges avec les entrepreneurs.

Texte et photos : AUF/CVN


 
 
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.