11/11/2016 23:37
L’Assemblée nationale a adopté vendredi 11 novembre la résolution sur les prévisions budgétaires pour 2017.
>>Assemblée nationale : les interpellations auront lieu du 15 au 17 novembre
>>Des projets de lois et de résolutions discutés à la 2e session de l’AN
>>Adoption de la Résolution sur le Plan quinquennal financier 2016-2020

Les députés votent pour adopter la résolution sur les prévisions budgétaires pour 2017, le 10 novembre à Hanoï.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Selon la résolution, les recettes budgétaires seront de 1.212.180 milliards de dôngs, et les dépenses budgétaires, de 1.390.480 milliards de dôngs, avec, par conséquent, un déficit de 178.300 milliards de dôngs, soit 3,5% du produit intérieur brut. Les dettes publiques s’établiront à 340.157 milliards de dôngs.

L’Assemblée nationale a demandé au gouvernement de mettre en œuvre une politique fiscale stricte allant de pair avec une politique monétaire pour soutenir la production, le commerce, continuer de stabiliser la macroéconomie, contrôler l’inflation, et promouvoir la croissance économique.

Le gouvernement devra renforcer la discipline financière et budgétaire, effectuer les prévisions budgétaires conformément aux prescriptions de la loi ; intensifier le travail d’inspection et de contrôle, l’ouverture et la transparence dans l’utilisation des dotations budgétaires publiques, surtout dans les domaines susceptibles de générer la corruption et la gabegie.

Accélérer la réforme administrative

Il devra diriger une bonne mise en œuvre des lois fiscales, renforcer l’inspection et le contrôle des taxes, prévenir les collectes déficitaires, empêcher les fraudes commerciales et la contrebande, la production et le commerce des produits contrefaits, les évasions fiscales, limiter la promulgation de nouvelles politiques susceptibles de réduire des recettes budgétaires.

La résolution prévoit que le gouvernement va répartir entre le budget central et le budget local les collectes des taxes pour la protection de l’environnement imposées sur les carburants conformément aux prescriptions de la Loi sur le budget de l’État.

Il faudra également accélérer la réforme administrative dans la gestion des dépenses budgétaires, assurer la mise en œuvre rigoureuse de la Loi sur la pratique d’économies et la lutte contre le gaspillage, et de la Loi sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Le gouvernement devra ajuster, à partir du 1er juillet 2017, le salaire minimum, de 1,21 million à 1,3 million de dôngs par mois, ainsi que les pensions de retraite, les allocations d’assurance sociale, celles aux personnes ayant rendu service à la Patrie, avec une hausse équivalente à celle du salaire minimum.

Selon la résolution, 50.000 milliards de dôngs d’obligations gouvernementales seront émises en 2017 pour financer les ouvrages, projets importants et urgents prévus par le Plan d’investissement public à moyen terme.

Le gouvernement devra contrôler strictement les dépenses budgétaires excédentaires, et prendre des mesures pour les réduire, renforcer le contrôle et la supervision des prêts, de l’utilisation et du remboursement des prêts, notamment les prêts nouvellement contractés et ceux garantis par le gouvernement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.