15/11/2016 12:03
Le ministère vietnamien de la Santé, en coordination avec l’ambassade du Danemark au Vietnam et le Comité populaire municipal de Hanoï, a organisé, dans la soirée du 13 novembre au bord du lac Hoàn Kiêm (Épée restituée), une cérémonie d’illumination en vue de sensibiliser la communauté à prévenir et lutter contre le diabète.
>>Activités en l’honneur du 45e anniversaire des relations Vietnam-Danemark
>>Vietnam-Danemark : gala de célébration des relations diplomatiques

Cérémonie d’illumination en vue de sensibiliser la communauté à prévenir et lutter contre le diabète, le 13 novembre à Hanoï. Photo : CTV/CVN

La cérémonie a vu la participation de plusieurs organisations locales et internationales, de nombreux étudiants volontaires et de milliers de touristes.

La Journée mondiale du diabète (14 novembre), organisée par la Fédération internationale du diabète (FID) et soutenue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète. Lancée en 1991 avec comme but de répondre à l’escalade du diabète dans le monde, la Journée mondiale du diabète a gagné en popularité.

Selon de récentes statistiques en 2015, 3,5 millions de vietnamiens souffraient de diabète. Notamment, près de 68,9% des personnes atteintes d’hyperglycémie ne sont pas encore découvertes.

Le diabète est une maladie chronique en pleine expansion et, actuellement, il est une des premières causes de mortalité dans le monde. Au Vietnam, l'urbanisation et une mauvaise hygiène alimentaire ont fait exploser le nombre de cas, en réponse à quoi le budget du programme national de prévention du diabète a été augmenté.

À cette occasion, le ministère vietnamien de la Santé a encouragé la population à suivre un régime alimentaire de qualité et à pratiquer une activité physique régulière.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.