07/11/2016 13:38
"Hô Chi Minh-Ville devra tout mettre en œuvre pour contrôler l’évolution de l'épidémie de Zika et empêcher ainsi son explosion". Ces propos sont la direction prise par la présidente du Conseil populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thi Quyêt Tâm, lors d’une réunion d'urgence avec les autorités du Comité populaire municipal, de l'Institut Pasteur, du Service municipal de la santé et des organes concernés, organisée le 6 novembre dans cette ville.
>>Renforcement des mesures de prévention et de lutte contre Zika
>>Dépistage du virus Zika chez les femmes enceintes
>>Un nouveau cas de Zika détecté dans la province de Binh Duong

Pulvérisation d’insecticide à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Selon le Service municipal de la santé, Hô Chi Minh-Ville recense pour le moment un total de 29 cas d'infection au virus Zika.

La présidente du Conseil populaire municipal a demandé au Comité populaire municipal de coopérer étroitement avec les arrondissements, districts, secteurs et organes concernés afin d'appliquer strictement les mesures de prévention et de lutte contre l'épidémie : pulvérisation d’insecticide, élimination des endroits où les moustiques peuvent se reproduire, sensibilisation de la population sur les mesures de prévention et de lutte contre l'épidémie, etc.

Le virus de Zika, qui s’est propagé au Brésil, en Colombie et dans les Caraïbes depuis la fin de 2014, est transmis par des moustiques du genre Aedes. Il tire son nom d’une forêt d’Ouganda, où il a été identifié pour la première fois en 1947, chez un singe.

Les femmes enceintes atteintes du virus peuvent donner naissance à des nourrissons atteints de microcéphalie : les bébés naissent avec un périmètre crânien inférieur à 33 centimètres et un retard mental irréversible, lorsqu’ils parviennent à survivre.

Actuellement, il n'y a pas de vaccin ou médicament spécifique pour traiter la maladie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

À la découverte de la plus ancienne usine de production de thé à Lâm Dông Créée en 1927 à l’époque coloniale, la Société du thé de Câu Dât est la plus ancienne productrice de thé de la région. Et elle est toujours en activité. Visite guidée.