16/11/2016 18:08
Plus de 2.000 bec-ouverts indiens, une espèce d'oiseau assez rare au Vietnam, ont choisi le Parc national de Tràm Chim pour passer l'hiver, en partie grâce à l'amélioration de la qualité de ce sanctuaire de la province de Dông Thap, dans le delta du Mékong.
>>Tourisme durable : 90 milliards de dôngs pour le parc national de Tràm Chim
>>À la découverte du delta du Mékong entre deux eaux

Des "cò ốc" dans le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Thap (delta du Mékong).
Photo : Tuôi Tre

"Ces échassiers (localement connues sous le nom de "cò ốc") sont l'une des 32 espèces d'oiseaux aquatiques qui doivent être protégées", a déclaré le directeur adjoint du parc Nguyên Thê Hanh.

Tràm Chim n'a recensé que quelques dizaines de bec-ouverts indiens en 2000. Depuis 2013, de plus en plus d'individus viennent dans le parc, de décembre à mai.

Selon M. Hanh, après la saison des inondations entre août et novembre, des millions d'oiseaux, y compris des espèces rares, viennent à Tràm Chim parce que le milieu leur convient.

Le Parc national de Tràm Chim abrite 198 espèces d'oiseaux, dont 16 rares. Fondé en 1985, il est situé dans le district de Tam Nông. Sa superficie totale est de 7.313 hectares. Il est devenu parc national en 1988 et le 2000e site Ramsar, zone humide d'importance internationale en vertu de la Convention de Ramsar, en 2012.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Tourisme : la qualité du personnel progresse Cette année, le Vietnam a enregistré 10 millions de touristes étrangers, soit une hausse de 25% par rapport à l’an dernier. Record absolu. Cela étant dit, la formation du personnel doit encore s’améliorer afin de satisfaire tous cet afflux de voyageurs, même s’il y a du mieux.