11/10/2016 22:52
Les participants à la conférence ministérielle de l’ASEAN sur la cybersécurité ont appelé ses membres à édifier un mécanisme efficace afin de renforcer leur partage d’informations et leur coopération dans la résolution des incidents de cybersécurité.

>>Le Laos souhaite coopérer avec le Vietnam dans la cybersécurité
>>Cybersécurité : environ 300 sites attaqués par jour

La conférence a eu lieu mardi 11 octobre, dans le cadre de la Semaine internationale de la cybersécurité du 10 au 12 octobre à Singapour.
 

Les participants à la conférence ministérielle de l’ASEAN sur la cybersécurité à Singapour.
Photo : Internet


Le ministre singapourien de la Communication et de l’Information, Yaacob Ibrahim, a annoncé que son pays accorderait 10 millions de dollars singapouriens (soit 7,7 millions de dollars américains) aux programmes d’amélioration des capacités techniques, à la confrontation aux incidents de cybersécurité, à l'élaboration des stratégies, et au perfectionnement des cadres juridiques en ce domaine.

Singapour financera l’Initiative CyberGreen permettant aux pays du monde d’améliorer leurs connaissances sur le cyberespace et les risques potentiels.

Le ministre singapourien a appelé les pays membres de l’ASEAN à coopérer étroitement dans l’application du droit international et dans la lutte contre la cybercriminalité.

Nguyên Thanh Hai, chef de l’Autorité de sécurité de l'information du ministère vietnamien de l’Information et de la Communication, a demandé au Secrétariat de l’ASEAN de faire valoir son rôle de coordinateur dans la création de forums et dans l’élaboration de normes communes au service du développement du cyberespace de l’ASEAN, lequel contribue au développement socioéconomique de chaque pays comme de toute la région.

Il a partagé les expériences vietnamiennes en matière d’amélioration des connaissances des organes gouvernementaux, des entreprises et de la population sur la cybersécurité, ainsi que d’élaboration de réglementations de sécurité de l’information.

Les représentants des Philippines, de Malaisie, d’Indonésie, du Laos, du Cambodge, du Myanmar, du Brunei et de Thaïlande se sont accordés sur l’édification d’un mécanisme de coordination commune pour renforcer la sécurité de l’information et, plus particulièrement, garantir la cybersécurité.

Ils ont demandé à l’ASEAN de publier une déclaration commune sur la cybersécurité et une stratégie globale pour accélérer la mise en œuvre de son objectif d’achever la numérisation de l’économie régionale d'ici à 2020.

Le sécrétaire général de l’ASEAN Lê Luong Minh a affirmé maintenir les forums de dialogue au niveau régional, ainsi que ceux avec les partenaires de l’ASEAN en ce domaine.

Dans le cadre de la Semaine internationale de la cybersécurité, le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a lancé le 10 octobre la stratégie nationale de Singapour sur la cybersécurité.

VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines