17/05/2017 19:16
L'Union des femmes de la ville de Dà Nang (Centre) a organisé le 16 mai une conférence sur la mise en œuvre du projet de "Réalisation des initiatives d’encouragement à la construction de logements résistant aux changements climatiques pour les démunis en zones urbaines".
>>Des activités caritatives en faveurs des enfants démunis
>>Hô Chi Minh-Ville : Des banh chung pour les personnes démunies

Une maison résistante aux caprices du temps à Dà Nang (Centre).
Photo : VNA/CVN

D’un investissement de près de 900.000 euros financés par le Fonds nordique de développement (NDF) par l’intermédiaire de l’Institut de recherche indépendant Vista Analysis en Norvège, ce projet a pour but de remettre en état et de construire 160 logements capables de résister au dérèglement du climat (typhons, inondations, etc.), destinés aux femmes pauvres de Dà Nang.

Ce projet est réalisé d'avril 2016 à septembre 2018 par l’Union des femmes de Dà Nang, l’Université d’Économie de Huê, l’Institut Vista Analysis et l’Institut américain pour la transition sociale et environnementale (ISET).

Le projet prévoit de fournir des prêts de 10 à 30 millions de dongs (soit de 440 à 1.322 dollars) pour les familles vulnérables pour construire ou remettre en état leur logement.

Dà Nang est régulièrement touchée par les conséquences des changements climatiques, en particulier les typhons de plus en plus fréquents et intenses.

Auparavant, la fondation Rockefeller (États-Unis) a financé le projet de la construction de maisons anti-typhon à Dà Nang, réalisé depuis 2011. Au total, 414 logements ont été construits et réhabilités pour résister aux typhons dans cette ville du Centre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam