05/11/2016 08:40
L’île de Cô Tô compte une cinquantaine de bungalows, qui se trouvent essentiellement dans la commune de Dông Tiên. Des logements d’un genre nouveau dans la région, et réservés au tourisme.
>>Faire de Cô Tô un haut lieu touristique

Les bungalows de Vu Thi Chuyên sont les plus chics de la commune de Dông Tiên sur l’île de Cô Tô.

La commune de Dông Tiên (provine de Quang Ninh) est connue pour ses belles plages, notamment celles de Hông Vàn et de Van Chay. Et il ne faut pas oublier le fameux phare de Cô Tô. Des lieux originaux et plaisants, qui font de l’île une destination incontournable.

Dông Tiên est ancrée dans un vaste et riche cadre, favorisant l’installation des bungalows qui attirent un public bien ciblé.

«Les clients sont en majorité des jeunes privilégiés, et qui voyagent par eux-mêmes. À un million de dôngs la nuit, le prix est deux à trois plus élevé que certains autres logements proposés sur l’île», explique Vu Thi Chuyên, propriétaire d’une vingtaine de bungalows à Cô Tô. Pour que les clients y restent au maximum, Chuyên a fait construire un terrain de foot ainsi qu’un jardin fleuri d’une superficie de 200 m². Entre sports, fêtes et photos-souvenirs dans le jardin, les clients ont l’embarra du choix. 

Respectueux de l’environnement, ces hébergements sont construits de plain-pied, et en bois. Originaire d’Inde, la structure est petite, indépendante et toute simple, mais offre une chambre des plus confortables qui peut accueillir deux personnes.
Il est impossible en revanche d’installer de telles maisons dans le bourg de Cô Tô, situé en plein centre de l’île, par manque de place.

Un logement apprécié, mais encore cher

Même si ce type d’hébergement offre une nouvelle manière de passer ses vacances, il ne convient pas à tous les clients, et surtout, reste peu lucratif. Le coût initial est de 100 millions de dôngs, et la construction tient pendant seulement trois ans. De plus, la saisonnalité pèse dans le modèle d’affaire : le pic touristique est en été, et les clients se font rares en hiver. «Les chambres sont complètes au maximum 40 jours par an», témoigne un autre propriétaire de bungalows.

Pourtant, les visiteurs se montrent visiblement conquis. Pendant les six premiers mois de 2016, environ 150.000 touristes sont venus à Cô Tô, et selon les chiffres, ils ont optés en partie pour des bungalows.

Texte et photo : Linh Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.