17/07/2017 21:43
Les exportations de café du Vietnam au premier semestre de 2017 ont observé une croissance de 10% en valeur, mais une baisse de 17% en volume, selon l’Association du café et du cacao du Vietnam (Vicofa).
>>Rendez-vous attendu à Coffee Expo Vietnam 2017
>>Le Vietnam participe à une fête du thé et du café à l’ONU

Dégustation gratuite de café au Café Viet Expo 2016.

«Le marché mondial affiche une demande non négligeable en café, surtout le café Robusta vietnamien. Pourtant, il est possible que la superficie dédiée aux plantations de caféiers au Vietnam diminue», a indiqué Dô Hà Nam, vice-président de la Vicofa.

En effet, selon Dô Hà Nam, le volume du café chute compte tenu d’un faible rendement en raison des caprices météo d’une part et, d’autre part, du remplacement par d’autres plantes plus rentables dans plusieurs localités.

Selon le dernier rapport de la Vicofa, sur les six premiers mois de l’année, le Vietnam a exporté 817 000 tonnes de café pour 1,86 milliard de dollars, soit une baisse de 17% en volume mais une croissance de près de 10% en valeur sur un an.

Pourtant, M. Nam estime que d’ici la fin d’année, les cours tendront à se stabiliser en faveur des exportateurs vietnamiens. «Malgré les fluctuations récentes des cours du café sur les transactions en ligne, ils ne changent pae beaucoup sur les marchés». Et d’expliquer que ces oscillations sont dues à la baisse du volume de matières premières.

Une baisse de l’offre qui devrait stimuler les cours

La culture du caféier permet aux paysans vietnamiens de réduire la pauvreté dans les localités du pays. Photo : Xuân Tu/VNA/CVN 

Selon Luong Van Tu, président de Vicofa, le volume de café pourrait chuter jusqu’en octobre voire jusqu’à la fin de l’année (-20% en glissement annuel attendus). La forte baisse des cours fin 2016 jusqu’au début de 2017 a incité nombre de cultivateurs à remplacer leurs caféiers par d’autres plantes, avec pour conséquence de freiner la production.

«Cette année, le volume de café devrait être inférieur de 20% par rapport à l’an dernier. Les cours du café augmenteront en retour et les exportateurs vietnamiens pourront combler ce manque à gagner», a estimé M.Tu. D’ajouter que la demande mondiale de café ne diminue guère et qu’il faudra appliquer des solutions pérennes pour encourager les caféiculteurs à poursuivre leur activité.

Sur le long terme, le représentant de la Vicofa a proposé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de renforcer la mise en application des programmes de renouvellement efficace des caféiers et de trouver de nouvelles variétés susceptibles de mieux résister aux effets des changements climatiques.

Selon le rapport du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, l’Allemagne et les États-Unis restent les deux premiers débouchés pour le café du Vietnam, représentant respectivement 16,8% et 15% des parts du marché mondial. 

Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs