10/10/2016 16:06
La province de Tây Ninh (Sud) veut coopérer avec le Japon dans le développement d'une agriculture non polluante et high-tech, répondant aux normes VietGAP, Global GAP.
>>Semaine de l’identification des produits agricoles et alimentaires sécuritaires
>>Dông Nai : l’agriculture devient attrayante pour les investisseurs étrangers
>>Application des technologies informatiques dans l’agriculture

Réunion du Comité populaire provincial de Tây Ninh (Nord), le 6 octobre.
Photo : Thanh Tân/VNA/CVN

Lors d'une réunion tenue le 6 octobre, le Secrétaire du Comité provincial du Parti de Tây Ninh, Trân Luu Quang a informé que la province enverra en décembre une délégation au Japon pour lancer un appel aux investisseurs japonais dans ce secteur.

Il a chargé les organes compétents de s’assurer que la terre est prête pour des projets agricoles high-tech, l'optique étant de rattraper le niveau d'autres provinces de la région comme Binh Duong, Dông Nai, Bà Ria-Vung Tàu.

De janvier à fin septembre, le PIB de la province a été évaluée à 35.123 milliards de dôngs (+7,4% en un an), où le secteur primaire représente 82,7%, (+4,4%) par rapport à la même période de l'an dernier, selon Nguyên Thanh Ngoc, vice-président du Comité populaire provincial.

La localité a également élaboré un projet de développement de l'agriculture high-tech dans le cadre de la restructuration du secteur agricole.

Au cours des trois premiers trimestres de 2016, Tây Ninh a recueilli près 5.440 milliards de dôngs pour le budget de l'État (+20,3% en un an).

"Ce chiffre devrait dépasser son objectif annuel de 10-15% cette année", selon Ngoc.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines