01/03/2022 17:52
Lors du Salon mondial du mobile (MWC), le constructeur vietnamien VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, a annoncé, lundi 28 février, un protocole d'entente (MOU) avec LeasePlan, l'une de grandes entreprises des services automobiles au monde.
>>VinFast California Roadshow pour rouler électrique aux États-Unis
>>VinFast : plus de 2.000 voitures vendues en janvier
>>VinFast sera le premier constructeur de voitures électriques au monde équipé de what3words

Deux modèles de voitures électriques VF 8 et VF 9 de VinFast.
Photo : Vinfast/CVN

Par l'intermédiaire de LeasePlan, VinFast étendra son accès aux marchés clés, contribuant à établir rapidement une position de marque en Europe.

En vertu de ce protocole d'entente, LeasePlan fournira les produits et services de VinFast aux entreprises et aux particuliers dans des pays européens tels que l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, etc. Notamment, la coopération apportera des options financières plus diversifiées, permettant aux clients en Europe d'accéder facilement aux produits de véhicules électriques haut de gamme de VinFast.

Par ailleurs, LeasePlan deviendra également un partenaire privilégié de VinFast pour fournir des services de location opérationnelle, de gestion de flotte et de remarketing aux entreprises et aux particuliers.

LeasePlan gère actuellement près de 2 millions de véhicules dans 29 pays à travers le monde. Choisir LeasePlan comme partenaire stratégique aidera VinFast à approcher rapidement les clients et à promouvoir son objectif de l'électrification.

Le Salon mondial du mobile (MWC), événement phare du secteur technologique, s'est ouvert lundi 28 février à Barcelone (Espagne) et durera jusqu’à jeudi 3 mars.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.