29/09/2020 23:11
Une conférence virtuelle sur le commerce des fruits et légumes entre le Vietnam et les Pays-Bas a eu lieu mardi 29 septembre pour rencontrer les fournisseurs vietnamiens et les importateurs, grossistes et détaillants néerlandais potentiels.
>>Riz, café, chaussures... commencent à bénéficier des incitations d'EVFTA
>>EVFTA : opportunité de coopération commerciale Vietnam - Pays-Bas
>>Vietnam et Pays-Bas envisagent de stimuler leurs relations commerciales

Emballage de noix de coco de Bên Tre pour l'export vers l'Union européene.
Photo : Phuc Hâu/VNA/CVN

L'événement était co-organisé par l’Agence de promotion du commerce (Vietrade) et le Département des marchés européens et américains du ministère de l'Industrie et du Commerce, l'ambassade du Vietnam aux Pays-Bas et l'Association des fruits et légumes du Vietnam afin d'aider les producteurs vietnamiens à profiter de l'accord de libre-échange Union européenne - Vietnam (EVFTA) qui est entré en vigueur le 1er août.

L’évènement a attiré 22 exportateurs vietnamiens de fruits et légumes et dix importateurs des Pays-Bas.

S'exprimant lors de l'événement, le directeur de Vietrade, Vu Ba Phu, a souligné les Pays-Bas comme une porte d'entrée pour les fruits et légumes vietnamiens pour entrer sur le marché de l'UE et sur le marché mondial en général. Par ailleurs, le Vietnam est le cinquième producteur asiatique de fruits et légumes avec ses produits disponibles dans plus de 60 pays à travers le monde, a-t-il déclaré.

L'EVFTA offrira de nombreuses opportunités aux entreprises du Vietnam et des Pays-Bas, a-t-il ajouté, notant que le Vietnam a principalement exporté de l'ananas, des fruits du dragon, de la noix de coco, de la mangue et du ramboutan vers les pays de l'UE.

Le marché de l’UE représentait environ la moitié des importations mondiales de fruits et légumes, a poursuivi Phu, bien qu’il soit très prometteur, c’est un marché exigeant en termes de barrières techniques et de résidus de pesticides, entre autres.

Par conséquent, il est obligatoire pour les exportateurs vietnamiens de poursuivre une production sûre en appliquant les bonnes pratiques agricoles (BPA), a-t-il déclaré.

Les données du ministère de l'Industrie et du Commerce ont révélé que les expéditions vietnamiennes de fruits et légumes vers l'UE s'élevaient à 2,26 milliards d’USD au cours des huit premiers mois de cette année, une baisse de 11,3% par rapport à l'année précédente, en raison du COVID-19.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.