30/08/2018 18:04
Les provinces vietnamienne d’An Giang dans le delta du Mékong et cambodgienne de Takeo ont convenu de renforcer leur coopération en matière de sécurité, d’ordre social et de sécurité le long de leur frontière commune.
>>La restauration du monument de l’amitié Vietnam-Cambodge dans la province de Takeo achevée
>>An Giang renforce ses liens avec des provinces cambodgiennes

Les représentants des provinces vietnamienne d’An Giang et cambodgienne de Takeo lors de la réunion le 29 août à An Giang (delta du Mékong).
Photo: Công Mao/VNA/CVN

Le consensus a été atteint lors d'une réunion régulière tenue le 29 août dans la province d'An Giang entre les représentants de ces deux localités.

Les deux parties encourageront le développement économique des frontières et créeront des conditions favorables pour que les habitants vivant dans les régions frontalières puissent échanger des biens, effectuer des contrôles médicaux et rendre visite à leurs proches, tout en partageant des informations sur la protection de l’environnement et la gestion des ressources en eau.

Les représentants des deux provinces ont proposé que les gouvernements vietnamien et cambodgien reclassent la porte frontalière auxiliaire de Bac Dai - Bak Dai en porte frontalière principale, et ouvrent les portes frontalières auxiliaires de Vinh Gia - Tà Ô, du quartier de Vinh Nguon, ville de Châu Dôc, province d'An Giang, et une troisième dans la commune de Kompong Krosang, district de Borey Cholsar, province de Takeo, dans le but de faciliter les activités commerciales entre les deux parties.

En plus, ils ont convenu d'améliorer le travail de communication pour encourager les sections locales à respecter les lois de chaque  pays, ainsi que les traités, accords et réglementations frontalières auxquels ils sont parvenus.

Ils vont également intensifier la collaboration dans les domaines de la culture, de l’économie et de la lutte contre la criminalité...

Au cours des six premiers mois de l’année, An Giang et Takeo ont enregistré des résultats remarquables de coopération dans divers domaines: économie, commerce, agriculture, culture, tourisme, santé, éducation, transport, démarcation des frontières, recherche des restes des soldats volontaires vietnamiens tombés au champ d’honneur au Cambodge.

Les deux provinces ont échangé des informations et mené des patrouilles conjointes, contribuant à assurer l'ordre social et la sécurité, et à la sécurité des frontières, et stimulant le développement socioéconomique local.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.