Vietnam Airlines ajuste ses vols entre le Vietnam et l'Asie du Nord-Est

Vietnam Airlines modifiera les itinéraires de vol entre le Vietnam et l'Asie du Nord-Est, notamment le Japon, la République de Corée et Taïwan (Chine), et les États-Unis à partir du 4 août pour éviter l'espace aérien près de Taïwan (Chine).

>>Ajuster des itinéraires de vols pour éviter les zones des exercices militaires chinois

>>Vietnam Airlines lancera un service d’enregistrement en ligne à Sydney et Melbourne

Vietnam Airlines maintiendra les routes ajustées jusqu'au 7 août, avec 36 vols.

Les vols réacheminés dureront plus longtemps, a déclaré un représentant de la compagnie, demandant aux passagers à destination/en provenance de l'Asie du Nord-Est et des États-Unis de se tenir au courant des informations sur les vols via sa page de fans, son site web ou son service à la clientèle 19 00 11 00.

Après que la Chine a annoncé qu’elle menerait des exercices militaires dans des zones proches de Taïwan (Chine) du 4 au 7 août, l'Autorité de l'aviation civile du Vietnam a travaillé le 3 août avec les compagnies aériennes sur la garantie de la sécurité des vols.

Selon le directeur de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam, Dinh Viêt Thang, les exercices militaires chinois affectent les lignes de Vietnam Airlines à destination des États-Unis, ainsi que les lignes au départ du Vietnam pour Taïwan (Chine), le Japon, la République de Corée.

Pour assurer la sécurité, les compagnies aériennes ajusteront les itinéraires de vols en évitant les zones des exercices militaires selon le principe : ne pas survoler les zones des exercices militaires, ne pas voler à proximité de ces zones, ne pas choisir d'aéroport de réserve à proximité des zones des exercices.

Selon l'Autorité de l'aviation civile du Vietnam, environ 60 vols seront affectés, dont 36 de Vietnam Airlines, 22 de Vietjet Air et certains de Bamboo Airways.

VNA/CVN