30/06/2022 22:57
United Overseas Bank (UOB), basée à Singapour, a relevé jeudi 30 juin ses prévisions de croissance pour le Vietnam pour cette année à 7%, contre 6,5% prévu le 22 juin dernier, sous réserve qu’aucune autre perturbation due au COVID-19 n’ait lieu et l’économie progresse d’environ 7,6 -7,8% au deuxième semestre.
>>L'économie vietnamienne connaît une croissance impressionnante
>>Échanges d’informations sur la coopération commerciale et d'investissement

Dans l'usine du constructeur automobile Vinfast, implantée à Hai Phong (Nord).
Photo : VNA/CVN

Cette révision marquée s’explique principalement par une forte croissance du produit intérieur brut (PIB) du Vietnam de 7,7% au deuxième trimestre, annoncée mercredi 29 juin par l’Office général des statistiques alors que les institutions de recherche et UOB tablaient respectivement sur 5,9% et 6%.

Ce rebond est tiré par l’accélération de l’activité de production au quatrième trimestre consécutif et le redressement vigoureux des services, a indiqué la banque, notant que l’activité est revenue à la normale à mesure que les restrictions liées au COVID-19 sont assouplies et que les frontières sont rouvertes.

Au premier semestre, le PIB du Vietnam a augmenté de 6,4% en glissement annuel, grâce à une croissance de 9,7% du secteur manufacturier et de 6,6% des services.

Au sujet de l’inflation, a-t-elle estimé, les pressions inflationnistes peuvent être contenues car le principal impact est lié aux prix de l’énergie alors que les prix alimentaires sont encore bien maîtrisés. 

Cependant, au vu des facteurs de hausse continue de prix de l’énergie, les prix à la consommation ne devraient pas rester stables, a averti UOB, précisant ces facteurs incluent l’impact du conflit russo-ukrainien en cours et le resserrement de la politique monétaire américaine.

Dans le contexte de telles incertitudes et même si l’économie nationale se développe de plus en plus, la Banque d’État du Vietnam (BEV) pourrait continuer à maintenir le taux d’intérêt directeur actuel stable pour soutenir les efforts de relance, en particulier lorsque l’inflation reste contenue dans la fourchette cible.

En conséquence, l’UOB s’est attendue à ce que le taux de refinancement actuel de 4% et le taux de réescompte de 2,5% demeure à ce bas niveau record jusqu’à au moins la fin 2022.

Toutefois, les experts de la banque ont prédit qu’avec le durcissement de la politique monétaire américaine, la BEV pourrait démarrer le cycle de hausse des taux d’intérêt à partir du deuxième trimestre de 2023 ou plus tôt, si la dynamique de croissance continue d’être maintenue et que les risques externes sont réduits.

Quant aux taux de change, le dông vietnamien ne serait pas à l’abri de la tendance baissière des devises asiatiques due à la hausse drastique des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine (Fed) et aux inquiétudes concernant la récession de l’économie chinoise.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Quang Ninh dit non aux déchets plastiques pour un développement touristique durable À partir du 1er septembre, les visiteurs sur l’île de Cô Tô, dans la province de Quang Ninh (Nord-Est) ne seront plus autorisés à apporter des bouteilles et des sacs en plastique ainsi que des objets causant des risques de pollution de l’environnement.