04/07/2020 13:00
Parmi les 12 clubs de la V-League, trois se sont offert les services d’un coach étranger. Les différentes approches et méthodes d’entraînement venues d’ailleurs rendent le championnat vietnamien plus intéressant.
>>Le football vietnamien semble avoir trouvé sa voie
>>L’entraîneur étranger au cœur du développement du sport national

L’entraîneur sud-coréen Lee Tae-hoon (gauche) a pour mission de faire de Hoàng Anh Gia Lai une équipe aussi précise qu’efficace.
Photo : CTV/CVN

L’entraîneur sud-coréen Lee Tae-hoon a la chance de diriger les meilleurs footballeurs du Vietnam. Mais pour cela, il a dû relever un grand défi : aider les stars de son club Hoàng Anh Gia Lai (HAGL) à atteindre "un équilibre" dans leur façon de jouer. Cet ancien entraîneur de la sélection nationale du Cambodge a donc pour mission de faire de Hoàng Anh Gia Lai une équipe aussi précise qu’efficace. Tout le monde sait que le Centre de formation HAGL Arsenal JMG forme souvent des attaquants et milieux de terrain de talent. Cependant, il manque de bons défenseurs.

Sous la tutelle de Lee Tae-hoon, le HAGL a remporté neuf victoires, connu six matchs nuls et sept défaites depuis le 7e tour de la V-League 2019. Parmi les sept derniers matchs, il a connu cinq victoires, un match nul et une seule défaite. Le Sud-Coréen a su élaborer une tactique efficace et accomplir des performances techniques tout en préservant l’héritage de son prédécesseur vietnamien Duong Minh Ninh, d’autant plus qu’il avait été son assistant à la sélection vietnamienne des moins de 22 ans. 

Défaites et sorties

Jusqu’à présent, il semblerait que Thanh Hoa demeure le club ayant le plus grand nombre d’entraîneurs étrangers. Malheureusement, aucun d’entre eux n’a su produire de résultat satisfaisant pour le club, malgré que le Roumain Larian Cucchiaroni Mihail et le Serbe Ljupko Petrovic ne soient pas de mauvais coachs.

L’entraîneur italien Fabio Lopez du FC Thanh Hoa a été remercié le 6 juin dernier, suite à trois échecs au 3e tour de la V-League 2020. Photo : ST/CVN

Après une mauvaise saison 2019, le président du FC Thanh Hoa, Nguyên Van Dê, a décidé de recruter un nouvel entraîneur étranger venu d’Europe : Fabio Lopez, fort de 23 années d’expérience. Cet Italien a dirigé 13 clubs européens et asiatiques, dont l’équipe junior du club AS Roma. Il a signé un contrat de trois ans avec le FC Thanh Hoa. Sa mission : apporter une nouvelle vitalité au club afin qu’il obtienne de meilleurs résultats lors des prochains matchs.

Et en effet, Fabio Lopez a apporté un nouveau souffle au club de Thanh Hoa, sa présence ayant remotivé et ravivé la flamme de toute l’équipe. La façon de jouer des footballeurs est devenue plus spectaculaire, précise et technique.

"Le FC Thanh Hoa n’est pas le FC Real Madrid. Et je ne suis pas Jose Mourinho. L’équipe a besoin d’une feuille de route pour se renforcer au fil du temps. Je ne veux pas mettre trop de pression sur les joueurs durant cette saison 2020. Nous essaierons de terminer la saison avec une bonne position dans le classement final. Notre premier objectif est de bâtir une équipe forte pour la saison 2021. C’est la saison la plus importante, et nous essaierons d’obtenir les meilleurs résultats", a partagé Fabio Lopez.

Les entraîneurs étrangers sont sous la pression des sponsors qui attendent des résultats... rapides. Photo : CTV/CVN

Mais pourtant, la chance n’a pas encore souri au FC Thanh Hoa qui n’a remporté aucun des matchs contre les FC Hai Phong, Hô Chi Minh-Ville et Quang Nam au 3e tour de la V-League 2020.

Suite à ces échecs, l’entraîneur italien a été remercié le 6 juin dernier. Le Vietnamien Nguyên Thành Công, fils de l’ancien coach Nguyên Thành Vinh, a été invité à reprendre son poste

En signant avec les entraîneurs étrangers, les clubs locaux espèrent des miracles et que les équipes remporteront immédiatement la victoire alors qu’il leur faut du temps pour se familiariser avec le club et les joueurs, et bâtir une stratégie sur le long terme. Quelques défaites successives et c’est déjà la porte de sortie. Le Vietnam, terre de passion footballistique certes, mais aussi terre d’exigence…
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

Hanoï : 1,2 million de touristes en juillet Selon le Service du tourisme de Hanoï, la ville a attiré en juillet près d’1,2 million de visiteurs, soit une hausse de 51,2% par rapport au mois précédent.