17/11/2019 09:26
Doan Giang vient de fêter ses 37 printemps dont la moitié consacrée à la coiffure. D’abord à Paris, puis à Pékin et à Hong Kong (Chine), il n’a cessé de coiffer, de conseiller, de modifier et de se remettre en question quotidiennement pour que ses clientes soient toujours plus belles.
>>Un salon de coiffure «sans parole» à Hanoï

Doan Giang, un passionné de mode et de style.
Ancien élève du programme bilingue français-vietnamien à Hô Chi Minh-Ville entre 1993 et 1997, Doan Giang s’est pris de passion pour la langue et la culture françaises. Entouré de toute une bande d’amis francophones, il a toujours participé activement à tous les événements autour de la langue de Molière, notamment lors du fameux Sommet de la Francophonie de 1997 organisé à Hanoï. En parallèle, il a passé aussi du temps devant des films d’action autant vietnamiens que chinois. Imaginait-il déjà à ce moment-là qu’il s’installerait un peu plus tard en Chine ?

Un parcours parisien enrichissant

Ayant de la famille en France, ses parents lui permirent d’y poursuivre ses études. Il se dirigea très rapidement vers des études dans le domaine de la mode. Ce fut pour lui une véritable révélation dans la mesure où il put développer son sens artistique et créatif. Peu de temps plus tard, il ajouta une nouvelle corde à son arc en voyant quelques-uns de ses amis réussir dans la coiffure. Il faut dire que chez Doan Giang, la notion d’amitié est quelque chose de très important. C’est même un art de vivre, toujours d’actualité dans son travail aujourd’hui. Il fit donc ses premières armes dans deux grands salons parisiens qui ont énormément compté pour lui : le salon Massato puis le Jean-Marc Maniatis.

Le coiffeur a su assimiler les techniques européenne et asiatique.
C’est avec ces deux grands professionnels de la coiffure qu’il a tout appris, avec des recettes pourtant simples à base de coiffures tendances, d’adaptations à tous types de cheveux et avec des prix toujours relativement abordables. Il a ainsi totalement perfectionné sa technique, et surtout autant appris de l’esprit européen que renforcer sa propre culture asiatique. "Rendre les femmes heureuses en leur offrant leur plus belle coiffure reste l’un des grands plaisirs de ma vie", insiste ainsi cet éternel jeune homme. 

À 30 ans, il a senti le besoin de revenir un peu en Asie sachant qu’il était prêt à s’adapter à tous les styles asiatiques.

La consécration en Chine

Bercé depuis son enfance et son adolescence par les cultures française et vietnamienne, Doan Giang eut envie de voyages et de nouvelles découvertes. Autrefois, il avait été fasciné par tout ce cinéma asiatique, notamment chinois, ce qui l’incita à mettre le cap sur Pékin. Ce n’est pas étonnant qu’aujourd’hui s’il se dit toujours passionné par la beauté, la mode, le style de vie luxueux, les voyages et les différentes cultures du monde.  C’est tout ce qu’il a apprécié sur le territoire chinois et aujourd’hui dans un grand salon de coiffure d’inspiration asiatique à Central (Hong Kong - Chine).

Un geste final et une nouvelle cliente satisfaite.
"Mon expérience, ma motivation et mes compétences linguistiques (anglais, français, mandarin et vietnamien) me donnent confiance pour satisfaire une large clientèle de Hong Kong et offrir mes dernières trouvailles artistiques et  stylistiques. Je ne me lasserai jamais car ma passion est intacte", répète-t-il volontiers.

Non content de posséder une large clientèle branchée, Doan Giang fait également tout ce qu’il faut pour se faire encore plus connaître.  Pour cela,  il utilise les réseaux sociaux. Sa page Facebook professionnelle dénommée "Doan talks about hair" rencontre un véritable succès.

Pour Doan Giang, la communication n’est pas le seul enjeu : la transmission des connaissances est tout aussi importante, raison pour laquelle il rêve de faire de la formation et de transmettre à son tour ses larges connaissances sur les cheveux, les couleurs et toutes les techniques qui vont avec. "Mes clientes  doivent être uniques et toujours sophistiquées : coupes de cheveux, brushing et autres chignons doivent être systématiquement travaillés pour un résultat toujours impeccable", conclut le brillant coiffeur de Hong Kong.

En plus de la coiffure, Doan Giang rêve de diriger un vaste studio dédié à la beauté où les femmes seraient les reines (cheveux, soins pour la peau, maquillages, manucure, pédicure…). Mais où exactement ? Une bonne question pour ce grand passionné de voyages !
 
Texte et photos : Hervé Fayet/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Saigontourist fait sa promo à Hô Chi Minh-Ville et Cân Tho Le voyagiste Saigontourist a participé récemment à deux événements de promotion touristique. Il s’agissait de la fête "Hô Chi Minh-Ville - développement et intégration" et de la Foire internationale du tourisme du Vietnam 2019 (VITM) à Cân Tho.