18/08/2021 15:41
L'athlète polonaise Maria Andrejczyk, médaillée d'argent aux Jeux olympiques, a mis aux enchères sa distinction pour cofinancer l'opération d'un nourrisson souffrant d'une maladie cardiaque.
>>Les Jeux paralympiques 2020 se tiendront à huis clos à cause de la pandémie
>>Athlétisme : après son exploit-surprise de Tokyo, Jacobs s'éclipse jusqu'en 2022

La Polonaise Maria Andrejczyk sur le podium du lancer du javelot aux Jeux de Tokyo, le 7 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

"J'espère que cela (la médaille, ndlr) symbolisera pour vous la vie pour laquelle nous avons combattu ensemble", a écrit lundi 16 août sur Facebook Maria Andrejczyk, lanceuse de javelot de 25 ans.

Les enchères ont rapporté 200.000 zlotys (environ 44.000 euros). La somme soutiendra une collecte de fonds destinée à financer une opération aux États-Unis de Milosz, un garçon de huit mois souffrant d'une malformation cardiaque.

Les 200.000 zlotys ont été payés par une chaîne polonaise de magasins de proximité, Zabka. En parallèle, des centaines de personnes ont participé à la collecte, permettant de récolter la somme nécessaire à l'opération.

Zabka a salué l'athlète pour son "beau et noble" geste et lui a demandé de garder sa médaille.

Milosz doit s'envoler pour les États-Unis très prochainement.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.