02/12/2017 15:58
Avec un défilé de mode diffusé sur internet, la maison GWS Auctions veut moderniser le format des enchères pour vendre une vaste collection de vêtements et accessoires Chanel ou ayant appartenu à Elizabeth Taylor.
>>Chanel à la conquête de l'espace, Vuitton de jour comme de nuit
>>Vente à Genève du plus gros diamant taille cœur jamais mis aux enchères

Un ensemble Chanel proposé aux enchères par la maison GWS Auctions.
Photo : AFP/VNA/CVN


Lors d'une vente samedi 2 décembre à Beverly Hills, des mannequins porteront les principales pièces mises en vente tout au long de la journée et cette présentation sera retransmise en "streaming" pour que "les participants à travers le monde puisse prendre part au premier défilé de mode d'enchères au monde", selon GWS.

"Ce ne sera pas des enchères stéréotypées où les gens viennent, voient les objets posés ou suspendus. Nous aurons des visuels en direct pour les participants", a expliqué Brigitte Kruse, organisatrice de la vente.

GWS mettra en vente une collection de 225 pièces, dont 139 pièces estampillées Chanel, provenant de la collection d'une ancienne consul d'honneur du Liechtenstein, Mary Jean Thompson, et de bijoux et articles cédés par une famille californienne descendant de la royauté du Vietnam.

L'ensemble est décrit comme "l'une des plus vastes collections personnelles" d'articles de Chanel, avec également des pièces estampillées Dior, Gucci, Louis Vuitton, Valentino, etc.

Mme Kruse souligne que si l'ensemble des pièces présentées devaient être achetées en boutique aux prix actuels, elles vaudraient "plus de 25 millions de dollars".

Un mannequin présente une bague qui aurait appartenu à l'icône d'Hollywood Elizabeth Taylor et proposée aux enchères par la maison GWS Auctions.
Photo : AFP/VNA/CVN


Une bague sertie d'un diamant jaune provenant de la famille royale Nguyên est notamment estimée à plus de 300.000 dollars.

Une autre bague qui aurait appartenu à Elizabeth Taylor - Mme Thompson l'a acquise à une vente de levée de fonds pour la lutte contre le sida, précise Brigitte Kruse - est estimée entre 20.000 et 40.000 dollars. Il n'y a toutefois pas de photo disponible de l'icône hollywoodienne l'arborant et Mme Kruse reconnaît que ce n'est pas "la quintessence" des joyaux pour laquelle Elizabeth Taylor était connue.

Au prix de détail si elle n'était pas attachée au nom de l'interprète de "Cléopâtre", la bague ne vaudrait que 1.500 dollars maximum, poursuit Mme Kruse.

Un manteau bordé de fourrure marron de la vedette (estimé à environ 5.000 dollars) sera également proposé, acquis auprès d'une autre maison d'enchères, Julien.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Quand les évènements façonnent l’image de la destination L’Année nationale du tourisme 2019 s’est déroulée à Nha Trang, une station  balnéaire rattachée à la province de Khanh Hoà, au Centre, les manifestations organisées ont permis de rajeunir l’image de la destination et de renforcer sa visibilité.