Un avion australien intercepté par la Chine en Mer Orientale : le point de vue du Vietnam

Le Vietnam affirme, une fois de plus, qu'il dispose suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques pour sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly), conformément au droit international, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors du point presse périodique du ministère des Affaires étrangères, tenu jeudi 9 juin à Hanoï.

>>Réaction du Vietnam face à l'interdiction chinoise de pêche en Mer Orientale

Le Boeing P-8A Poseidon de l'Australie est intercepté par la Chine en Mer Orientale.
Photo : AUSAF/CVN

Répondant à la question d'un journaliste concernant l’information selon laquelle un avion australien a été harcelé par des chasseurs chinois dans l'espace aérien de l'archipel vietnamien de Truong Sa, Lê Thi Thu Hang a souligné : "Le Vietnam estime que toutes les activités des pays doivent être conformes au droit international, à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982 et aux règlementations de l'Organisation de l'aviation civile internationale, sans accroître les tensions dans la région, en apportant des contributions concrètes au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de l'ordre, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde".

Dans le cadre du point presse, exprimant le point de vue sur l'information, selon laquelle, des responsables occidentaux déclarent que la base navale cambodgienne de Ream, qui vient de démarrer mercredi 8 juin, est destinée à l'armée chinoise pour renforcer l'influence maritime de la Chine dans la région indo-pacifique, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a déclaré : "La position constante du Vietnam est de souhaiter toujours maintenir et renforcer de bonnes relations de coopération avec les pays du monde. La coopération entre les pays devrait contribuer positivement à la paix, à la sécurité, à la stabilité et à la prospérité dans la région et le monde".

VNA/CVN