07/01/2021 22:25
Mardi 5 janvier, à Hô Chi Minh-Ville, l’Hôpital Cho Rây a annoncé le succès de réadaptation de mouvement pour un patient atteint d’une tumeur osseuse grâce à une intervention chirurgicale où un alliage de titane de type nid d’abeille 3D a été utilisé pour remplacer une partie du tibia. Il s’agit d’une nouvelle technique mise en œuvre dans cet hôpital.

>>L’hôpital Cho Ray reçoit la certification Six Sigma pour la 3e fois
>>L'hôpital Cho Rây se connecte avec 300 points d'examens médicaux à distance
 

Les médecins de Cho Rây traite un cas de tumeur osseuse par la technique d’implantation d’un structure métallique titane en nid d’abeille 3D.


En mars 2019, le patient Huynh Van K. (33 ans, de la province de Quang Ngai) était hospitalisé à Cho Rây pour une tumeur osseuse du tibial gauche, qui restreignait ses mouvements. Les médecins  effectuèrent six chimiothérapies. Puis le patient  subit une intervention chirurgicale pour extraire la tumeur.  Pour permettre des mouvements normaux, les médecins  décidèrent d’utiliser une pièce en nid d’abeille en alliage de titane 3D en lieu et place du tibia.

L’intervention chirurgicale a été un succès et seulement quatre jours après l’opération, le patient K. a pu recommencer à marcher. Bien entendu, il doit utiliser des béquilles pour se déplacer mais il devrait pouvoir marcher normalement dans  cinq, six mois.

Selon le Professeur Lê Van Tuân, chef du service de traumatologie orthopédique, pour effectuer cette technique chirurgicale, depuis 2018, Cho Rây a coopéré avec le CSIRO Research Institute (Australie) pour mener des recherches  et les tester sur des lapins. Fin 2020, les médecins de l’hôpital Cho Rây ont effectué pour la première fois cette technique sur l’homme et  Huynh Van K en a été le premier bénéficiaire.

Le Professeur Lê Van Tuân a ajouté que bien que l’implantation d’un structure métallique titane 3D soit pratiquée au Vietnam dans le domaine orthopédique et odontologique, l’hôpital Cho Rây a mis en oeuvre pour la première fois cette technologie dans l’orthopédie-traumatologie. "L’avantage  est que les pièces 3D sont créées conformément à la partie osseuse perdue. De plus, les trous en +nid d’abeilles+ facilitent le production des cellules osseuses, transformant progressivement la structure en titane en une partie du corps, évitant les réactions de rejet", a déclaré le spécialiste.

Actuellement, bien que cette technique soit maîtrisée par les médecins vietnamiens, les structures métalliques sont produites à l’étranger avec des prix élevés. À l’avenir, l’hôpital Cho Rây espère que le Vietnam sera équipé de suffisamment de machines pour les concevoir lui-même afin de répondre aux besoins de tous les patients.

 

Texte et photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Promotions pour le 120e anniversaire de l’hôtel Saigon - Morin à Huê À l’occasion de son 120e anniversaire, l’hôtel Saigon - Morin du groupe Saigontourist lance une campagne de promotions jusqu’au 30 juin.