10/04/2021 15:05
Après le lancement du Programme national de transformation numérique en 2020 axé sur le développement de l’e-gouvernement, de l’économie numérique et de la société numérique, le Vietnam accélérera cette année le processus en vue d’une croissance durable et d’un développement complet.
>>Le numérique, accélérateur du développement à l’international
>>Développer des capacités de transformation numérique des entreprises
>>Accélérer la transformation numérique sur la plate forme 5G et l'infrastructure haut débit

Le Vietnam a lancé le Programme national de transformation numérique en 2020.
Photo : CTV/CVN 

La transformation numérique passera par la maîtrise des infrastructures numériques, des plates-formes numériques, du cyberespace national vers le développement d’un cyberespace sûr, sain, à taille humaine et englobante, et des technologies de production ''Make in Vietnam''. C'est ce qu'a déclaré le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hùng.

L'ambition est de de créer des entreprises numériques vietnamiennes capables de participer aux chaînes de valeur mondiales, a-t-il indiqué.

La transformation numérique contribue à l’édification d’une société numérique, à l’accélération de la restructuration de l’économie en association avec le renouvellement du modèle de croissance, à l’amélioration de la productivité, de la qualité, de l’efficacité, de l’autonomie et de la compétitivité de l’économie.

Elle induit en effet des changements majeurs sur tous les aspects de la société et les entreprises. Il s’agit d’un facteur clé pour aider à résoudre de nombreux problèmes difficiles dans le processus de gestion et d’exploitation.

Alors que la révolution numérique est en marche, la nécessité pour les entreprises de se lancer dans le grand bain est de plus en plus évidente. Des PME aux grandes entreprises, elles s’efforcent de s’adapter à l’évolution de l’environnement des affaires découlant de la demande des clients et de la technologie.

Pour les entreprises, la transformation numérique vise à réduire les coûts de production, à améliorer l’efficacité opérationnelle, à augmenter l’avantage concurrentiel, à chercher et à attirer de nouveaux clients, à élargir les canaux de distribution, à automatiser les processus de production et de contrôle de la qualité, a analysé le directeur général de Vietnam Report, société spécialisée dans l’évaluation des résultats d’entreprises, Vu Dang Vinh.

Ce sont également les avantages de la transformation numérique, afin que les entrepreneurs puissent prendre les bonnes décisions en vue de ne pas manquer les opportunités d’investissement et d’affaires, a-t-il encore indiqué.

La transformation numérique ne peut pas se faire en un clin d’œil, d’autant plus que les défis et les opportunités qui y sont liés varient selon la taille et la structure de l’entreprise.

Cette transformation va bien au-delà des nouvelles technologies de l’information et de la communication puisqu’elle s’immisce jusque dans le modèle économique des sociétés et dans les relations au travail. Elle demande surtout une évolution des mentalités et une vraie volonté de changer.

Conscient de ce phénomène planétaire, le Premier ministre a approuvé en juin 2020 le programme national de transformation numérique jusqu’en 2025, avec une orientation jusqu’en 2030.

Le Vietnam est l’un des premiers pays au monde à promulguer un tel programme national, ce qui en fait un pays conscient de la transformation numérique aux côtés des pays avancés au monde, a plaidé le ministre Nguyên Manh Hung.

La transformation numérique n’est pas une révolution technologique mais institutionnelle. Les institutions doivent prendre les devants et s’adapter de manière flexible pour accepter des nouveautés, de nouvelles technologies, de nouveaux produits, de nouveaux services, de nouveaux modèles. Seule l’innovation et la créativité permettent au Vietnam d’échapper au piège du revenu intermédiaire, a-t-il souligné.

Ce programme indique que la base de la transformation numérique passera par le changement des consciences, le développement institutionnel, des infrastructures et des platesformes numériques, ainsi que par la garantie de la sécurité du réseau, la coopération internationale et l’innovation dans l’environnement numérique.

L’objectif d’ici 2025 est que l’économie numérique représente 20% du PIB, que la part de celle-ci dans chaque branche ou domaine atteigne au moins 10%, et que la productivité annuelle augmente d’au moins 7%.

Le Vietnam vise également à faire partie du groupe des 50 pays leaders en termes de développement des technologies de l’information et de la communication (ICT development index, IDI), du groupe des 50 pays leaders en termes d’indice composite de compétitivité mondiale Global Competitiveness index (GCI), et du groupe des 35 pays leaders en termes d’indice mondial de l’innovation (GII).

Les objectifs du programme national de transformation numérique avec vision à l’horizon 2030 sont rehaussés par rapport aux objectifs prévus en 2025. Par exemple, le Vietnam souhaite figurer d’ici 2030 parmi les 50 premiers pays en matière d’indice de développement de l’e-gouvernement (EGDI).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.