«Tous les côtés de la monnaie» exposés à Hô Chi Minh-Ville

Le vernissage de l’exposition sur la monnaie vietnamienne «Tous les côtés de la monnaie» a été organisé le 27 avril par le Musée de l’histoire de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec le Musée des femmes du Sud et un certain nombre de collectionneurs privés. Environ 700 objets de grande valeur sont présentés au public.

>>Un vétéran et sa montagne de pièces anciennes

>>Nguyên Van Thao, un numismate chevronné

La monnaie en papier publiée en 1964.

L’exposition aide les visiteurs à mieux comprendre la naissance et le développement des monnaies vietnamiennes.

Le Dr Hoàng Anh Tuân, directeur du Musée de l’histoire de Hô Chi Minh-Ville, a informé que sous la domination chinoise, le Vietnam devait utiliser la monnaie de la dynastie des Han.

«À l'ère de l’indépendance, la première pièce du Vietnam était le +Thái Bình hưng bảo+, créée par le roi Dinh Tiên Hoàng en 970. À travers chaque dynastie (Dinh, Lê antérieurs, Ly, Trân, Hô, Lê postérieurs, Tây Son et Nguyên), l’histoire de la monnaie vietnamienne est variable mais elle marque l'autorité de chaque règne. Nous avons tenté de collecter suffisamment de types de monnaies pour les présenter au public», a partagé Hoàng Anh Tuân.

À l'exposition, les visiteurs peuvent donc voir des pièces "Thái Bình hưng bảo" - la première monnaie du Vietnam - en cuivre, avec l'année de règne sur le côté pile. Ces caractéristiques se répètent pour chaque dynastie. Le côté face des pièces de monnaie était souvent vierge, mais quelquefois orné d’un symbole particulier pour exprimer le règne, la valeur de l'argent, le lieu de fonderie... Au fil du temps, le zinc a supplanté le cuivre.

Monnaie spéciale en or du Président Hô Chi Minh

Le 1er décembre 1945, la pièce de 2 hào du Vietnam indépendant a fait son apparition, suivi du 5 sous, du 1 dông et du 2 dôngs. Le billet de banque de la République démocratique du Vietnam est également né en 1946 pour bien faire la distinction avec l’argent de la Banque de l’Indochine mis en place par la France.

La pièce d’or que le Président Hô Chi Minh a offert à Nguyên Thi Thâp.

Entre 1947 et 1954, les provinces de Quang Nam, Quang Ngai, Binh Dinh et Phu Yên (Centre) ont également été autorisées à imprimer et émettre des titres fiduciaires. Au Sud, il existait une monnaie spécifique ainsi que des tickets d’approvisionnement, de troc et des titres fiduciaires répondant aux besoins des consommateurs locaux. Tout ceci est conservé intact et est présent à l’exposition.

En 1948, le gouvernement de la République démocratique du Vietnam a émis 200 pièces d’or pur de 20 dôngs, pesant chacune 8,325 grammes.

Le Président Hô Chi Minh les a offert à certains ministres et hauts cadres alors du pays, ainsi qu'à des diplomates lors de ses missions à l’étranger. Nguyên Thi Thâp, alors présidente de l'Union des femmes du Vietnam, avait reçu une pièce en or des mains du Président Hô Chi Minh en cas d’urgence lors de ses voyages de travail à l'étranger. Elle l’a conservée comme un trésor et l’a offerte plutard au Musée des femmes du Sud.

Clôture de l’exposition le 27 octobre.

Texte et photos : Minh Thu/CVN

back to top