06/12/2020 10:07
Possédant une forêt à usage spécial avec ses paysages remarquables, le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Tháp (delta du Mékong), a été classé 2.000e site Ramsar du monde et 4e du Vietnam.
>>La protection des zones humides, une nécessité
>>Les zones humides, un patrimoine à préserver
>>Les sites incontournables de Dông Thap
>>Un projet de gestion de la forêt humide dans le Parc national de Tràm Chim

De nombreuses espèces animales et végétales rares ont trouvé refuge à Tràm Chim, à l’image de ces becs-ouverts indiens.

Couvrant plus de 7.300 ha, il se situe à cheval sur les communes de Tân Công Sính, Phú Duc, Phú Hiêp, Phú Thành B, Phú Tho et le bourg de Tràm Chim du district de Tam Nông. C’est le refuge de plus de 250 espèces d’oiseaux aquatiques, d’une centaine de poissons d’eau douce, de 190 espèces d’embryophytes, de bon nombre d’amphibiens, de reptiles etde plancton.

En particulier, ce site est l’un des rares habitats de la grue à tête rouge (Grus antigone sharpii), espèce inscrite dans le Livre rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Avec ses paysages intacts, son climat agréable toute l’année, sa faune et sa flore diversifiées, le Parc national de Tràm Chim est surnommé le "poumon vert de la région de Dông Tháp Muoi". C’est véritablement l’une des "perles vertes" du delta du Mékong.

Dans le but de permettre aux visiteurs de découvrir ce lieu ainsi que la vie des habitants, les dirigeants du Parc, en coopération avec une trentaine de foyers locaux, proposent des circuits de tourisme expérientiel. Outre des visites en pirogue, les voyageurs peuvent vivre le travail d’un pêcheur en utilisant des outils spécifiques pour capturer poissons ou crabes, ramasser des mollusques, et même chasser les rats des champs !  


Texte et photos : Mai Quynh - VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.