TI : le groupe vietnamien FPT élargit l’investissement au Japon

Grâce à l’assistance du gouvernement japonais, la 4e révolution industrielle se développe fortement au Japon et instaure un marché des technologies de l’information à fort potentiel au niveau mondial.

>>FPT Japan devrait contribuer davantage au secteur de l’informatique au Vietnam

>>Dragon Capital et VinaCapital acquièrent FPT Retail

Cérémonie d'inauguration du Centre de recherche et de développement du groupe vietnamien FPT, le 15 septembre à Okinawa, au Japon.
Photo : VNA/CVN

Le groupe FPT a débuté ses activités en 2005 et affirmé sa position sur le marché japonais avec l’inauguration de son 5e bureau dans la préfecture d’Okinawa : le Centre de recherche et de développement - FPT Okinawa R & D.

"Ce centre est spécialisé dans les technologies avancées comme AI, IoT, Big Data… et utilise les ressources humaines du pays et de l’étranger", a annoncé le président du groupe FPT, Truong Gia Binh.

Il a cité les raisons pour lesquelles FPT a choisi Okinawa pour installer son bureau. Selon la loi japonaise, les machines utilisées pour le développement du réseau ne sont pas autorisées à être importées de l’étranger. Voilà pourquoi le groupe FPT a dû installer son bureau au Japon.

En outre, les autorités d’Okinawa appliquent de nombreuses politiques d’assistance aux entreprises des technologies de l’information. Enfin, cette localité japonaise est la destination la plus proche du Vietnam et les deux parties partagent des similitudes en termes culturels, climatiques et alimentaires.

FPT Okinawa R & D recrutera 30 employés lors de la première année de mise en service et 500 en 2020.

Le groupe FPT projette d’ouvrir l’université d’Okinawa pour former du personnel qualifié dans les technologies de l’information.

Le gouverneur d’Okinawa, Takeshi Onaga, a affirmé que sa localité était prête à appuyer les entreprises étrangères venues investir et s’engageait à soutenir le projet d’université de FPT en termes d’infrastructures et de finances.

Le groupe FPT compte cinq bureaux au Japon, implantés à Tokyo, Osaka, Nagoya, Fukuoka et Okinawa.


VNA/CVN