08/07/2020 18:44
Benoît Paire (22e mondial), rejoint le Challenge Elite FFT à Cannes pour la 2e étape de ce mini-circuit imaginé pour soutenir les joueurs tricolores en mal de compétition depuis le gel du circuit en mars, a annoncé mardi 7 juillet la Fédération française, organisatrice.
>>Tennis : Djokovic donne 40.000 euros à une ville serbe durement touchée par le COVID-19
>>Tennis : le coronavirus s'invite à l'Adria Tour de Djokovic

Le Français Benoît Paire contre le Croate Marin Cilic au tournoi de Dubaï, le 25 février.  Photo : AFP/VNA/CVN

Paire a manqué cette semaine à Nice la première des trois étapes de ce circuit dans les Alpes-Maritimes. Il était en effet engagé dans l'Ultimate Tennis Showdown (UTS), compétition décalée dans ses règles et son format imaginée par l'entraîneur Patrick Mouratoglou.

À Cannes, il rejoint notamment Ugo Humbert (42e) qui n'était pas non plus à Nice, ou encore Gilles Simon (54e) qui, lui, participe à l'étape niçoise.

Après Nice et Cannes, le Challenge Elite FFT se terminera à Villeneuve-Loubet (20-25 juillet).

Chacun des trois tournois se déroule sous la forme d'un championnat (de lundi à mercredi) avant un tableau à élimination directe (quarts jeudi, demies vendredi et finale samedi). Les demies et les finales seront diffusées sur la chaîne web de la FFT (https://tv.fft.fr).

La série de tournois, dotée au total de 282.000 euros, se joue sur dur pour préparer la tournée américaine prévue en août avec en point d'orgue l'US Open.

Peuvent y participer 24 joueurs et 12 joueuses éligibles aux qualifications et aux grands tableaux des tournois du Grand Chelem (avec 4 wild-cards pour les messieurs et 2 pour les dames).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.