23/07/2020 17:14
Une cérémonie marquant l’exportation d’environ dix tonnes de fruits du dragon à chair rouge provenant d'agriculteurs du district de Thuân Châu, province de Son La (Nord), vers la Russie, s’est déroulée le 23 juillet.
>>Le fruit du dragon à chair rouge bientôt exporté vers le Japon
>>Son La atteint une percée dans l’exportation des produits agricoles

Environ dix tonnes de fruits du dragon à chair rouge provenant d'agriculteurs du district de Thuân Châu, province de Son La (Nord), seront bientôt exportées vers la Russie.
Photo : VNA/CVN

L'exportation d’environ dix tonnes de fruits du dragon à chair rouge vers la Russie montre que la politique d'investissement dans l'agriculture de haute technologie s’adapte bien aux tendances du marché national et des exportations, a déclaré Nguyên Minh Tiên, secrétaire du Comité du Parti du district de Thuân Châu.

Thuân Châu est l'un des premiers districts de Son La à développer des arbres fruitiers de haute qualité. Ces dernières années, le district a développé 3.300 ha de vergers, dont 26 ha de fruits du dragon à chair rouge. La production totale de ce fruit devrait atteindre plus de 200 tonnes en 2020.

La province de Son La compte actuellement plus de 100 ha de culture de ce fruit. Elle s’est reconvertie dans la fruiticulture dont la rentabilité est jugée plus élevée pour remplacer les cultures de maïs et de manioc jugées peu rentables.

Cette province montagneuse du Nord-Ouest compte plus de 77.000 ha de vergers et 73 réseaux de distribution, lesquels travaillent avec 78 coopératives et exploitations agricoles locales. Ces dernières exploitent 1.500 ha de vergers selon les référentiels VietGap (bonnes pratiques agricoles vietnamiennes) et produisent annuellement quelque 13.000 tonnes de fruits.

Au cours des six premiers mois de 2020, Son La a vendu et exporté plus 120.000 tonnes de fruits. Les fruits de la passion, les bananes, les mangues, les longanes et les prunes sont les produits les plus exportés. La Chine, l’UE, le Japon, les États-Unis comptent parmi les plus gros importateurs. Les mangues de Son La sont présentes sur les marchés les plus exigeants tels que les États-Unis, le Royaume-Uni ou encore l’Australie.

Le vice-président du Comité populaire de Son La, Nguyên Quôc Khanh, a déclaré que l'exportation de fruits du dragon vers le marché russe aura un effet positif sur la production agricole de la province. Dans les années à venir, Son La disposera de plus de 500 ha de culture de fruits du dragon, a-t-il indiqué.

Il a ajouté que l’expédition de produits agricoles vers des marchés exigeants tels que la Russie stimulerait la consommation sur le marché domestique et le développement durable de l'agriculture provinciale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.