24/03/2021 15:18
Les premières infections au COVID-19 ont été signalées fin décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan. Le 31 mars 2020, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l'épidémie de COVID-19 de "pandémie".
>>Le PM demande une organisation efficace et opportune de la vaccination
>>Le ministère de la Santé approuve le vaccin anti-COVID russe

Le gouvernement vietnamien a mobilisé des forces militaires pour gérer les zones en quarantaine et contrôler les personnes entrées sur son sol.
Photo : VNA/CVN

Jusqu’à présent, plus de 120 millions de cas ont été enregistrés dont plus de 2,6 millions de décès dans 221 pays et territoires. La pandémie a poussé l'économie mondiale dans une grave récession.

Le Vietnam a fait face aux trois vagues de coronavirus. Le premier cas a été recensé le 23 janvier 2020. La 2e vague a débuté fin juillet 2020 et la 3e le 25 janvier 2021.

Le gouvernement vietnamien a lancé à temps des politiques aidant les entreprises et citoyens à surmonter les difficultés. Ainsi, le Vietnam est devenu un point lumineux en raison de la mise en œuvre avec succès du double objectif de contenir l’épidémie et de développer l’économie dans une "nouvelle normalité".

Face à la première vague de coronavirus, le gouvernement vietnamien a appliqué des mesures anti-épidémiques plus drastiques et plus tôt que celles recommandées par l'OMS. Il a mobilisé des forces militaires pour gérer les zones en quarantaine et contrôler les personnes entrées sur son sol.

 
Des milliers de citoyens vietnamiens à quatre coins du monde ont été rapatriés.  Photo : VNA/CVN

Le pays a organisé des vols pour rapatrier les citoyens vietnamiens et transporter   investisseurs, entreprises, experts et travailleurs qualifiés au Vietnam.

Face à la 2e vague, des mesures anti-épidémiques ont été appliquées de manière rapide, drastique et synchrone. Les localités ont maîtrisé à temps les foyers épidémiques.

Face à de nouvelles souches de coronavirus lors de la 3e vague de l’épidémie, le ministère de la Santé a suivi fermement les méthodes de localisation rapide des foyers épidémiques, effectué largement des tests de dépistage, mis en quarantaine seulement les zones touchées. Actuellement l’épidémie est sous contrôle.

Dans l’esprit "Combattre l’épidémie, c’est comme combattre l’ennemi", le Vietnam a collaboré étroitement avec des organisations internationales, d’autres pays pour partager des informations, évaluer les évolutions du coronavirus et proposer des mesures an-tiépidémiques convenables et bien appréciées par la communauté internationale.  

La désinfection des rues à Dà Nang.
Photo : VNA/CVN

Jusqu'à 06h00 le 23 mars, le pays a détecté 2.575 cas d’infection, dont 2.234 cas annoncés guéris et 35 décès.

Grâce à la direction opportune et clairvoyante du gouvernement, du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19, du ministère de la Santé et à l'unanimité, la solidarité de la population, le Vietnam a réussi à maîtriser de nombreuses vagues de coronavirus, et ce avec des mesures préventives efficaces et peu coûteuses.

Désormais, une nouvelle normalité a été établie et menée dans l’ensemble du pays pour atteindre le double objectif de contenir l’épidémie et de développer l’économie.

En raison des évolutions encore compliquées du coronavirus dans d’autres pays, le ministère de la Santé a lancé une campagne de vaccination utilisant des vaccins importés.

Par ailleurs, le ministère accélère la recherche et le développement des vaccins dans le pays. Les essais cliniques du vaccin Nano Covax (développé par la société Nanogen) sur l’homme sont entrées dans la 2e phase à partir du 26 février 2021.

COVIVAC est le 2e vaccin développé par le Vietnam à être testé sur l’homme.
Photo : VNA/CVN

Le COVIVAC, développé par l'Institut des vaccins et produits biologiques médicaux (IVAC) a commencé à être testé sur l’homme le 15 mars dernier. Les vaccins produits par le Vietnam pourraient être utilisés en 2022.

Le Vietnam a également fait preuve de responsabilité envers la communauté internationale en offrant des équipements et du matériel médical à de nombreux pays gravement touchés par la pandémie.

Pour contenir l’épidémie et réduire ses impacts, les localités sont exhortées de renforcer la vigilance, d’appliquer encore strictement les mesures préventives pour protéger les personnes à haut risque dans la communauté.

Le pays doit continuer le contrôle strict des entrées sur leur sol, préparer à la réouverture des vols internationaux et chercher à attirer plus d’investissements étrangers pour atteindre le double objectif cité plus haut.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.