Restaurer les populations d'ongulés en danger critique d'extinction

Une réunion de consultation pour finaliser le projet "Élevage et réhabilitation des populations de Cerf cochon (Axis porcinus), de Cerf d'Eld (Cervus eldii ou Rucervus eldii) et de Muntjac du Truong Son ou Muntjac Annamite (Muntiacus truongsonensis)", s'est tenue mardi 22 novembre à Hanoï.

>> Le chevrotain à dos argenté existe encore au Vietnam

>> Une espèce rare et menacée de cerf repérée pour la première fois au Cambodge

Lors de la réunion.
Photo : VNA/CVN

La réunion a été organisée par le Centre pour la conservation et le développement de la nature, en collaboration avec le Département de la conservation de la nature et de la biodiversité (relevant du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement).

Elle visait à collecter les avis d'experts pour restaurer les populations d'ongulés en danger critique d'extinction via des programmes d’élevage, de conservation, de remise en liberté et de gestion de l'habitat.

Le Cerf cochon dans le parc national de Cuc Phuong, Ninh Binh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Le Cerf cochon (Axis porcinus), le cerf d'Eld (Cervus eldii ou Rucervus eldii)" et le Muntjac du Truong Son ou Muntjac Annamite (Muntiacus truongsonensis) sont des mammifères à sabots. Au Vietnam, ces mammifères ne sont connus que dans le Centre et le Sud de Truong Son. Elles sont en danger d'extinction en raison de la chasse, de la capture illégales et de la perte de leur habitat.

Nguyên Manh Hà, du Centre pour la conservation et le développement de la nature, a déclaré que le projet a pour but de mettre en place un programme d'élevage et de conservation pour ces espèces, et un processus de remise en milieu naturel et de suivi.

VNA/CVN

back to top