11/10/2021 14:58
Hô Chi Minh-Ville a officiellement rouvert, depuis le 1er octobre, de nombreuses activités après 120 jours de distanciation sociale pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
>>Redressement économique et stimulation de la croissance 
>>Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam inspecte des activités de production à Hô Chi Minh-Ville
>>Ho Chi Minh-Ville envisage la rouverture des magasins et marchés

Environ 70% des entreprises des parcs industriels de Hô Chi Minh-Ville ont repris la production.
Photo : Hông Pha/VNA/CVN

"La mégapole du Sud a appliqué l'assouplissement de la distanciation sociale à partir de 18h00 le 30 septembre, en vue d'accomplir le double objectif de contrôle de l’épidémie et de développement économique", a déclaré le vice-président du Comité populaire municipal Lê Hoà Binh.

Depuis le 16 septembre, la "carte verte" est expérimentée dans un certain nombre de localités abritant un grand nombre d'entreprises, dont le 7e  arrondissement, les districts de Cu Chi et de Cân Gio, ainsi que les zones franches d'exportation et le parc high-tech.

Lê Hoà Binh a déclaré que les entreprises  avaient commencé depuis le 1er  octobre la relance de leur production, tout en appelant les habitants à éviter toute négligence dans la prévention et le contrôle de la pandémie.

La semaine dernière, dans les parcs industriels et zones franches, environ 70% des  compagnies avianet repris la production

"Il y a 5.279 entreprises de la ville qui se sont inscrites pour reprendre leurs activités. Et de nombreuses autres préparent les ressources humaines et les équipements pour faire de même", a annoncé Pham Duc Hai, chef adjoint du Comité municipal de prévention et de contrôle du COVID-19.

Dans les zones franches et industrielles, de nombreuses entreprises ont repris une production normale selon les règles sanitaires en vigueur, et n’appliquent plus la stratégie dite des "trois sur place" (manger, travailler et dormir dans l'usine), a-t-il indiqué.

Les employés travaillant actuellement dans les zones franches et  industrielles de cette ville sont au nombre de 135.000 ce qui équivaut à 46% du total  avant la période de distanciation sociale (288.000 personnes), a-t-il précisé.

Des soutiens nécessaires

Cependant, il a réaffirmé que le contrôle et la prévention contre l'épidémie de COVID-19 restent toujours la  priorité de la ville, chaque habitant devant se protéger de manière proactive et prendre soin de sa santé et de celle de sa famille.

"Nouvelle normalité" à Hô Chi Minh-Ville après quatre mois de distanciation sociale.
Photo : Xuân Tinh/VNA/CVN

Nguyên Thanh Hùng, patron d’un atelier de machines agricoles dans le district de Hoc Môn, s’est félicité de la décision municipale. Il a souhaité que la ville continue à rouvrir afin d’assurer la chaîne de production.

Dô Quôc Huy, directeur d’affaires de l’Union des coopératives de Hô Chi Minh-Ville (Saigon Co.op), a informé que sa chaîne de supermarchés mettait sur le marché domestique environ 1.500 tonnes de marchandises par jour. D’ici la fin de ce mois-ci, cette entreprise en a stocké près de 65.000 tonnes au service de la mégapole du Sud, et du pays plus globalement.

Afin de garantir suffisamment de marchandises pour le Nouvel An et le Têt traditionnel, Ly Kim Minh, président de l’Association municipale des vivres et  produits alimentaires, a estimé que ses compagnies membres nécessiteraient de nouveaux capitaux.

Selon Chu Tiên Dung, président de l’Association des entreprises de Hô Chi Minh-Ville (HUBA), 84% des PME de la ville ont été impactées plus ou moins fortement par la quatrième vague épidémiques :  40% ont déclaré un manque de capital, 80% ont été obligées de restreindre leurs activités, 52% ont dû supprimer des emplois, 14% ont connu une pénurie de matières premières et plus de 50% ont subi des pertes en raison des mesures de distanciation sociale.

"Les entreprises souhaitent bénéficier des enveloppes d’assistance financière accordées par le gouvernement, conformément à la directive N°52 relative aux soutiens pour les entreprises frappées par la pandémie", a souligné Chu Tiên Dung. À cela s'ajoute la nécessité d'un report de l'échéance des prêts, d'un rajustement des taux d’intérêt des anciennes créances dans les secteurs lourdement affectés.

La mégapole du Sud accélère la vaccination contre le COVID-19.
Photo : Dinh Hang/VNA/CVN

Accélérer la vaccination

Jusqu'à présent, Hô Chi Minh-Ville a enregistré plus de 380.000 cas de coronavirus, représentant près de 50% du total des infections dans le pays, et environ 35.000 patients sont actuellement traités.

Plus de 95% des habitants locaux âgés de plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin et plus de 45%, les deux doses réglementaires.

Un programme de vaccination de masse a été lancé à Hô Chi Minh-Ville. Le Comité municipal de pilotage de prévention et de contrôle du COVID-19 a élaboré un calendrier de vaccination en quatre phases d'ici la fin de l'année, avec un total de plus de 8,1 millions de doses prévues.

Phase 1, du 29 août au 15 septembre : administration de 2.769.000 doses, avec 680.000 personnes ayant reçu leur première dose et 2.089.000, la seconde.

Phase 2, du 16 septembre au 30 septembre : administration de 1.376.900 doses dont 720.000 personnes ayant reçu la première dose et 656.900, la seconde.

Phase 3, du 1er au 15 octobre : 2e  rappel pour 2.600.000 personnes ayant eu la 1re  dose .

Phase 4, du 16 octobre au 31 décembre : un deuxième rappel sera administré à 1.400.000 personnes ayant reçu la première dose. Le nombre total de doses administrées entre le 29 août et 31 décembre sera de 8.145.900.

Linh Hoàng/CVN

* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental 84/NQ-CP daté du 29 mai 2020 sur les mesures pour pallier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, accélérer le décaissement des investissements publics et assurer la sécurité sociale dans le contexte de pandémie de COVID-19.
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.