16/05/2022 16:00
Après de années d’absence, la Coupe de la Fédération de vo cô truyên Viêt Nam de France (FVCTVNF) s’est déroulée les 14 et 15 mai au Centre sportif de la ville de Montévrain, à 40 km à l’est de Paris. 
>>Arts martiaux :  création de la Fédération de Võ Cổ Truyền en Italie
>>Championnat national d'arts martiaux vietnamiens organisé en Algérie

La Coupe de la Fédération de vo cô truyên Viêt Nam de France tenue, les 14 et 15 mai au Centre sportif de la ville de Montévrain.

Le tournoi annuel est organisé par ladite fédération pour mettre à l’honneur les arts martiaux traditionnels du Vietnam, rassembler les clubs et écoles de ces disciplines à travers la France et maintenir une relation étroite avec le Vietnam, pays d’origine de cet art martial ancestral.

Selon Serge Sciberras, président de la FVCTVNF, après deux années marquées par l’épidémie de COVID-19, le tournoi a repris avec la participation de près de 100 compétiteurs venant de 15 clubs répartis dans différentes localités de France. "Malheureusement, cette année, on a un petit peu moins de monde que d’habitude, mais nous sommes contents d’accueillir plusieurs clubs de Paris, Marseille, Bordeaux venant pour les compétitions", a partagé Serge Sciberras. Cet évènement est majeur pour la discipline : "C’est la fête à la fois pour nos compétiteurs et pour nous les organisateurs. C’est la reprise après deux années de COVID. Nous avons eu une longue interruption", a-t-il expliqué.

Prenant la parole à la cérémonie d’ouverture, l’ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, a exprimé son plaisir de voir l’événement se tenir à nouveau. Selon l’ambassadeur, la présence d’un grand nombre de compétiteurs à la Coupe de la Fédération de vo cô truyên Viêt Nam de France prouve l’intense vitalité de la quintessence des arts martiaux vietnamiens, ainsi que l’attachement et l’amour que les amis français portent à ces disciplines. L’ambassadeur a souhaité que la FVCTVNF continue de préserver la flamme traditionnelle, à promouvoir l’esprit martial du Vietnam et à se développer davantage en France.

Une performance pendant la compétititon.

Pour sa part, Christian Robache, maire de Montévrain, a exprimé son plaisir d’accueillir cet événement. "On essaye d’organiser des évènements de ce genre, ce qui fait l’attrait du territoire. Nous sommes heureux d’accueillir un évènement de cette hauteur en mettant le sport en avant. C’est une vraie politique pour les jeunes, pour le territoire et c’est important pour nous", a-t-il affirmé. Parlant des arts martiaux traditionnels vietnamiens, le maire Christian Robache a déclaré : "c’est un sport qui nécessite une technique avérée, et surtout une rigueur d’esprit. C’est ce que j’aime dans les combats".

Un tournoi réussi

Pendant les deux jours de compétition, les participants ont traversé de nombreuses épreuves allant de la démonstration technique au combat. En plus des scènes performantes à mains nues, des exercices d’arts martiaux utilisant des armes tels que bâton, sabre, épée, hallebarde, couteau, éventail… ont été habilement exécutés par les pratiquants, pour le plus grand plaisir du public.

La jeune Inka Dellière a déclaré qu’elle s’intéressait et pratiquait les arts martiaux traditionnels vietnamiens depuis 5 ans, et qu’elle a participé à ce tournoi de la Fédération des arts martiaux avec une bonne conviction. "Je me sens très bien et je pense ça va bien passer", a-t-elle confié. Quant à son coéquipier, Filipe Martins Escobar, pratiquant également le vo cô truyên depuis quatre ans, le tournoi est l’occasion d’évaluer son niveau : "Il y a pas mal de bons concurrents, mais on va donner tout ce qu’on a pour faire le meilleur résultat possible ".

Cérémonie de remise des prix de la Coupe de la Fédération de vo cô truyên Viet Nam de France.

Selon Anthony Nguyên, vice-président de FVCTVNF, après deux journées passionnantes de compétition avec des performances techniques et de combat dans différentes catégories, 151 médailles ont été décernées aux concurrents, dont 59 d’or, 56 d’argent et 36 de bronze. Collectivement, 5/15 équipes ont reçu des grands prix dans les catégories de technique et de combat.

Créée en janvier 2010, la Fédération de vo cô truyên Viêt Nam de France compte désormais 54 clubs pour 1.100 élèves. Elle est l’une des plus importantes fédérations d’arts martiaux vietnamiens en France.

Texte et photos : Thu Ha NGUYEN/CVN
 






 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).