Renforcement des relations Vietnam - Inde

Le 15 avril, le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, a eu une conversation téléphonique avec le Premier ministre indien Narendra Modi. Les deux parties ont convenu de renforcer la confiance politique et les contacts de haut niveau.

>>Vietnam - Inde : bons résultats dans la restauration du sanctuaire de My Son

>>Inde - Vietnam : vers l'objectif de 15 milliards d'USD d'échanges commerciaux

>>Vietnam - Inde : stimuler le potentiel du commerce et de l'investissement

Le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, lors de sa conversation téléphonique avec le Premier ministre indien Narendra Modi.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre indien a affirmé que le Vietnam était un pilier important de la politique extérieure de son pays, en particulier la politique "Act East".

De son côté, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a affirmé que l'amitié traditionnelle entre le Vietnam et l'Inde, leurs liens étroits en matière historique et culturelle, ainsi que les intérêts communs sur de nombreuses questions internationales importantes, constituaient la base d'une coopération efficace et d'un soutien mutuel.

Le secrétaire général a souligné que le Vietnam attachait de l'importance à ses relations avec l’Inde et souhaitait renforcer le partenariat stratégique intégral avec ce pays, tant dans le cadre bilatéral que dans les forums multilatéraux régionaux et internationaux.

Consolider le partenariat stratégique intégral

À l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques bilatéraux, les deux dirigeants ont déclaré se réjouir du fort développement du partenariat stratégique intégral entre leurs pays au cours de ces derniers temps. Ils ont déclaré apprécier l’entraide et le soutien mutuel dans la réponse au COVID-19.

Les deux parties ont convenu de renforcer la confiance politique et les contacts de haut niveau, de promouvoir les relations entre le Parti communiste du Vietnam et les partis politiques en Inde, y compris le Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) au pouvoir.

Les deux dirigeants ont en outre décidé de charger les organes compétents des deux pays d’intensifier leur collaboration pour mettre en oeuvre les programmes et mesures propres à développer la coopération bilatérales dans les secteurs piliers, pour favoriser la reprise post-pandémique. Ils ont également convenu de renforer la coopération dans la défense et la sécurité, le tourisme, la culture...

Les deux dirigeants ont aussi discuté de questions régionales et internationales d’intérêt commun. Concernant la Mer Orientale, ils ont été unanimes sur la nécessité de maintenir la paix, la stabilité, la coopération, le développement, de respecter le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), la souveraineté et les droits souverains des nations et la liberté de survol et de navigation. S’agissant de la situation en Ukraine, les deux dirigeants ont réaffirmé l'importance de respecter le droit international, de ne pas recourir à la force ni menacer d'y recourir. Ils ont déclaré espérer que les parties concernées favoriseraient le dialogue et la négociation pour mettre fin aux conflits et rétablir la paix sur la base du respect des intérêts légitimes des parties, conformément au droit international, et en garantissant la sécurité des personnes, en résolvant les problèmes humanitaires.

À cette occasion, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a invité le Premier ministre indien à effectuer une visite au Vietnam dans les temps à venir. L’invitation a été acceptée.


VNA/CVN

back to top