14/02/2020 13:39
L'ambassade du Vietnam en Algérie a organisé jeudi 13 février une rencontre avec les dirigeants de la Fédération algérienne de jujitsu Son Long Quyên Thuât et des représentants des autres sectes d’arts martiaux traditionnels tels que Binh Dinh Gia, Thanh Long Vo dao, Viêt Vu dao, Quan khi dao, Van Lang Vo dao...

>>Un millier de personnes participeront au 7e festival international des arts martiaux
>>Les arts martiaux traditionnels contribuent aux liens Vietnam - Algérie
 

L'ambassadeur du Vietnam en Algérie, Nguyên Thành Vinh (4e à gauche), et des représentants des sectes d’arts martiaux vietnamiens, le 13 février en Algérie. Photo : VNA/CVN


À cette occasion, le président de la Fédération algérienne de jujitsu Son Long Quyên Thuât, Ait Medjber Rabie, a informé l'ambassadeur vietnamien du développement de la pratique des arts martiaux traditionnels du Vietnam en Algérie, et de la préparation pour les 3e Championnats du monde d'arts martiaux traditionnels du Vietnam qui se tiendraient en novembre. Il a également remercié l'ambassade du Vietnam pour sa coordination avec des fédérations afin de promouvoir les arts martiaux traditionnels vietnamiens en Algérie.

Appréciant le rôle actif des fédérations d'arts martiaux traditionnels du Vietnam en Algérie, l'ambassadeur du Vietnam en Algérie, Nguyên Thành Vinh, a affirmé que l'ambassade du Vietnam continuerait de soutenir le développement des arts martiaux traditionnels vietnamiens en Algérie.

Introduit en Algérie dans les années 1970, Son Long Quyên Thuât compte actuellement environ 15.000 pratiquants dans la plupart des villes et provinces algériennes. La secte Vovinam (art martial vietnamien) attire également beaucoup de personnes, avec plus de 20.000 pratiquants.


VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.