28/05/2022 07:14
Dans le cadre de la 33e édition des "Rencontres de Blois", des générations de boursiers du Fonds de Rencontres du Vietnam - Vallet (RVN - Vallet) se sont retrouvées le 26 mai dans la ville de Blois. Il s’agissait aussi de générations d'étudiants vietnamiens de l’Institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire (INSA de Blois).
>>"Rencontres du Vietnam": 25 ans de partage d’expériences scientifiques
>>Des Prix Nobel au Vietnam pour le futur de la science
>>Physique : Trân Thanh Vân et ses "Rencontres de Blois"

Le Professeur Trân Thanh Vân (centre) et l’ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, rencontrent des étudiants boursiers RVN - Vallet.
Photo : Thu Hà/CVN

L’ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, l’ambassadrice - représentante en chef de la délégation vietnamienne auprès de l’UNESCO, Lê Thi Hông Vân, les professeurs de l’INSA de Blois, ainsi que le Professeur de physique Trân Thanh Vân et son épouse, la professeure Kim Ngoc ont assisté à l’événement.

S’exprimant lors de la réunion, l’ambassadeur Dinh Toàn Thang a hautement apprécié la contribution du Professeur Trân Thanh Vân et de son épouse dans la création et la gestion du Fonds de bourses d’études RVN - Vallet. D’après lui, leurs activités ont  offert des opportunités à de nombreux étudiants pauvres mais talentueux au Vietnam d’avoir accès à ce temple de la connaissance et de la science, afin qu’ils puissent, à la sortie de l’école, contribuer au développement de la science nationale et internationale.

L’ambassadeur a également souligné l’intérêt du Vietnam pour le développement des sciences et   technologies et a exprimé ses remerciements et son respect au Professeurs Trân Thanh Vân et à son épouse pour leurs grandes contributions au développement de ces secteurs, ainsi que du système   d'éducation et de formation du pays.

Pour sa part, l’ambassadrice Lê Thi Hông Vân, cheffe de la Délégation permanente du Vietnam auprès de l'UNESCO, a souligné l’importance de cette rencontre, en particulier dans le contexte de célébration par l’UNESCO de l’Année des sciences fondamentales 2022.

Le Professeur de physique Trân Thanh Vân, père du Fonds RVN - Vallet.
Photo : Thu Hà/CVN
Les deux ambassadeurs ont exprimé le  souhait de voir se développer le Fonds RVN - Vallet pour offrir plus de chances aux élèves et étudiants vietnamiens talentueux, contribuant au développement du pays, en particulier dans les sciences et d  technologies.

Présentant le processus d’études et de travail en France, les étudiants bénéficiaires de la bourse RVN - Vallet ont tous exprimé leur gratitude aux professeurs Trân Thanh Vân et Odon Vallet, ainsi qu'à l’organisation "Rencontres du Vietnam" qui leur ont apporté des opportunités d’étudier en France.

Pour eux, la bourse les a aidé à couvrir leurs dépenses de vie à l’étranger et ainsi à mieux étudier. Les professeurs représentants de l’INSA de Blois ont également hautement apprécié l’efficacité du programme de coopération avec les partenaires vietnamiens dans la création d’opportunités d’études à l’étranger pour des étudiants talentueux en situation difficile.

Près de 40.000 bourses d'une valeur totale de 350 milliards de dôngs

En 1993, le Professeur de physique Trân Thanh Vân et son épouse, la Professeure Kim Ngoc, sont rentrés dans leur pays natal, le Vietnam, pour organiser la première édition des "Rencontres du Vietnam" (RVN), attirant des centaines de physiciens célèbres dans le monde, dont de nombreux lauréats du prix Nobel.

Un an plus tard, le Fonds de bourses d’études RVN a  officiellement été créé à l’initiative de ce couple de professeurs Viêt kiêu, avec l’ambition d’encourager et de donner des ailes aux jeunes talents, en particulier des enfants de familles en situation difficile, de minorités ethniques, ou vivant dans des zones reculées.

Rencontre des  générations d’étudiants vietnamiens de l’INSA de Blois dans le cadre du programme de bourses RVN - Vallet. Photo : Nguyên Tuyên/CVN

En 2000, témoin d’une émouvante cérémonie de remise des bourses du Fonds RVN, le professeur Odon Vallet, docteur en droit, professeur d’histoire religieuse à l’Université de la Sorbonne (France), a exprimé le souhait de contribuer à ce programme de bourses lancé par son collègue Trân Thanh Vân.

Il a voulu accomplir le testament de son père, à savoir prélever un intérêt annuel sur la totalité de son héritage déposé à la banque pour donner des bourses à des jeunes ayant de bons résultats scolaires en France, au Bénin et au Vietnam. C'est ainsi que  le Professeur Trân Thanh Vân a décidé de changer le nom du Fonds en Rencontre du Vietnam - Vallet (RVN-Vallet).

Chaque année, à l’occasion de la nouvelle année scolaire, le Professeur Odon Vallet, le couple de Professeurs Trân Thanh Vân - Kim Ngoc quittent Paris pour le Vietnam, voyageant ensemble à travers le pays pour remettre en mains propres des bourses aux jeunes. Cependant, depuis 2020, en raison de l’épidémie de COVID-19, ils n’ont  pu attribuer directement ces bourses, mais ces activités  ont toujours été maintenues à travers les bureaux représentatifs de RVN - Vallet au Vietnam.

Depuis plus de deux décennies, RVN - Vallet est le Fonds de bourses d’études non gouvernemental le plus important et le plus ancien au Vietnam. Jusqu’à présent, il a attribué près de 40.000 bourses à des élèves, étudiants, jeunes chercheurs, d’une valeur de plus de 350 milliards de dôngs avec une augmentation annuelle du nombre et de la valeur des bourses.

Outre les excellents élèves des zones urbaines, la bourse RVN - Vallet a aidé de nombreux  enfants des villages SOS, enfants de familles pauvres des zones reculées du Nord au Sud, en passant par le Centre. Parmi les boursiers du RVN - Vallet, environ 400 ont remporté des médailles dans des compétitions olympiques internationales dans les matières scientifiques et ont été acceptés pour étudier dans de prestigieuses universités mondiales.

Photo de famille lors de la rencontre des générations d’étudiants vietnamiens de l’INSA de Blois dans le cadre du programme de bourses RVN - Vallet.
Photo : Nguyên Tuyên/CVN

Depuis 2007, sous le patronat du Fonds RVN - Vallet, a été mis en place un programme de coopération pédagogique entre l’Université de Huê et l’Institut National des Sciences Appliquées de France (INSA Centre Val de Loire et INSA Toulouse) pour accompagner d’excellents étudiants dans le domaine des sciences appliquées. Les étudiants sélectionnés pour ce programme devront suivre les 2 premières années d’études à l’Université de Huê et les 3 années suivantes à l’INSA (France). Ils bénéficieront d'une bourse de RVN - Vallet pour leurs 5 ans d’études.

À ce jour, ce programme de formation a permis à plus de 350 jeunes talents d’étudier en France dans des domaines des sciences appliquées tels que technologies de l’information, intelligence artificielle ; automatique, électronique, télécommunications, géophysique et satellites…

Le père du Fonds RVN - Vallet, Trân Thanh Vân, a exprimé sa joie de voir la réussite des étudiants boursiers. Il espère que ces derniers apporteraient de grandes contributions  en tant que chercheurs talentueux pour le développement de la science nationale et internationale. Il a également exprimé le souhait que le gouvernement vietnamien continue de soutenir les activités du Fonds de bourses d’études RVN - Vallet pour offrir davantage d’opportunités d’apprentissage et de développement aux élèves et étudiants talentueux, en particulier aux enfants défavorisés de toutes les régions du Vietnam.

Thu Hà NGUYEN/CVN





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.