17/11/2021 18:52
Les marchés clés dont le Japon, la République de Corée et Taïwan (Chine) ont annoncé qu'ils commençaient à accueillir des travailleurs vietnamiens depuis novembre.

>>Un salon de l’emploi pour les travailleurs impactés par le COVID-19

Selon le Département de gestion des travailleurs vietnamiens à l'étranger (relevant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales), après le contrôle de la pandémie de Covid-19, de nombreux marchés du travail étrangers sont rouverts. En particulier, les marchés clés dont le Japon, la République de Corée et Taïwan (Chine) ont annoncé qu'ils commençaient à accueillir des travailleurs vietnamiens depuis novembre.


Les marchés clés dont le Japon, la République de Corée et Taïwan (Chine) sont rouverts aux travailleurs vietnamiens depuis novembre.
Photo : VNA/CVN

Selon Pham Quôc Huong, directeur adjoint dudit département, depuis le 8 novembre, le Japon a assoupli les réglementations sur l'entrée de personnes prioritaires dans la politique de relance économique du gouvernement, dont les stagiaires et les travailleurs vietnamiens.

Les travailleurs, qui sont doublement vaccinés avec les doses des trois vaccins approuvés au Japon (Pfizer, Mordena, AstraZeneca) et qui ont les résultats négatifs des tests RT-PCR pendant 72 heures avant leur entrée au Japon, bénéficient d'une courte période de quarantaine de trois jours à domicile. Les personnes, disposant les résultats négatifs des tests RT-PCR mais n'étant pas doublement vaccinées ou vaccinées avec les doses d'autres vaccins, doivent encore être isolés à domicile pendant 14 jours après l'entrée au Japon.

Après la période d'isolement, si les résultats des tests sont toujours négatifs, ces personnes seront autorisées d'aller au travail sous la supervision de leurs employeurs. La semaine dernière, la République de Corée a également annoncé l'application de politiques visant à augmenter le nombre de travailleurs étrangers en novembre. En outre, la République de Corée autorise les travailleurs étrangers de venir travailler s’ils respectent strictement les mesures de prévention du Covid-19 dans le pays comme la vaccination suffisante, les résultats négatifs des tests RT-PCR. La période d'isolement pour ces personnes sera également réduite à 10 jours au lieu de 14 jours.

Selon Pham Ngoc Lan, directrice adjointe du Centre des travailleurs vietnamiens à l’étranger, pour l’immédiat, chaque semaine aura une envoi des travailleurs à l'étranger. Selon les prévisions, environ 5.000 à 6.000 travailleurs vietnamiens seront envoyés en République de Corée chaque année.

Selon l'Administration du travail du Vietnam à Taipei, Taïwan (Chine) a annoncé qu'elle recevrait des travailleurs étrangers entre novembre et décembre en fonction du fait que les pays fournisseurs de main-d'œuvre remplissent les conditions de prévention de l'épidémie proposées par Taïwan. Outre ces marchés, les autorités d'Arabie saoudite et de Singapour ont également annoncé la levée de l'interdiction d'entrée pour les travailleurs étrangers.

Selon Doan Mau Diep, président de l’Association de l'envoi des travailleurs à l'étranger, le Vietnam doit élaborer des politiques, répondre aux exigences et s'adapter à la situation pour augmenter le nombre de travailleurs qui partent travailler à l'étranger dans les temps à venir.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.