Quôc Viêt, meilleur buteur du Championnat AFF U19

Avec déjà cinq distinctions au compteur, l’attaquant Nguyên Quôc Viêt est devenu le meilleur buteur de l’édition 2022 du Championnat d’Asie du Sud-Est des moins de 19 ans (U19). Il a fortement contribué à la 3e place du Vietnam au classement final.

>>Tournoi international U19 : le Vietnam bat la Thaïlande pour se qualifier en finale

>>Championnat d'Asie du Sud-Est U19 : le Vietnam bat le Myanmar 3-1

Quôc Viêt fait partie des jeunes prodiges du football vietnamien.
Photo : ST/CVN

À la 90e minute du match final du Tournoi national de football des moins de 21 ans (U21) opposant NutiFood FC à HanoïFC, le score était de 0-0. Une ombre au maillot jaune s’est échappée très rapidement pour recevoir la passe d’un coéquipier et tirer tranquillement dans le but adverse, alors même que le gardien se rapprochait. C’était l’attaquant Quôc Viêt, qui a marqué un but décisif pour aider NutiFood FC à devenir le champion national pour la première fois. Ce joueur portant le maillot N°9 a fait un coup double, avec notamment deux titres individuels : meilleur buteur (quatre buts) et meilleur joueur.

Deux matchs, deux coups doubles

Sept mois plus tard, le 15 juillet, Quôc Viêt nous a encore offert une échappée suivie d’une finition similaire au but final contre Hanoï FC. Mais cette fois, il a marqué un but contre la sélection thaïlandaise U19, aidant ainsi le Onze national U19 à égaliser lors du match pour la 3e place au Championnat d’Asie du Sud-Est qui se disputait à Jakarta, en Indonésie. Après 90 minutes, le sort du match a été décidé par la séance de tirs au but. Alors que le Vietnam a réussi à convertir ses tirs au but, la Thaïlande en a raté un. Mieux encore, le but de Quôc Viêt lui a permis de devenir le meilleur buteur de l’édition 2022. Avant ce match, il avait également fait coup double lors des rencontres contre les Philippines et la Malaisie.

Quôc Viêt, 19 ans, est considéré comme l’un des attaquants les plus prometteurs du pays. Son parcours dans le sport professionnel a toujours reçu le soutien inconditionnel de son père, lui-même chargé d’une équipe de football amateur dans sa ville natale de Hai Phong, au Nord.

"J’aime bien le ballon. Ma passion a été fortement nourrie par mon père, qui m’a envoyé pratiquer dans des centres de formation à Hai Phong. J’ai adoré voir les seniors jouer, et avoir la chance de jouer avec eux a été ma plus belle récompense. Je suis tombé amoureux du foot. Et pour moi, aucun travail ne vaut mieux que d’être footballeur", s’est souvenu Quôc Viêt.

Quôc Viêt (N°9) se distingue par sa capacité de jouer avec les deux pieds.
Photo : CTV/CVN

Il s’est fait un nom avec l’équipe U13 de Hai Duong (Nord), qui a remporté la Coupe nationale junior de football Yamaha en 2016.

Ses performances et ses buts impressionnants ont attiré l’attention de l’entraîneur français Guillaume Graechen de Hoàng Anh Gia Lai - Aseanal JMG Academy (aujourd’hui Nutifood JMG Academy). Si bien que ce dernier a amené Quôc Viêt à Plei Ku (hauts plateaux du Centre) pour intégrer une formation intensive afin de devenir professionnel.

"Je crois que le tournoi de football U13 cette année-là (2016) a été un tournant important de ma vie. J’ai rencontré Guillaume Graechen, qui m’a mis directement à l’académie sans autre forme de procès", a confié Quôc Viêt.

"Je rêvais d’être un médecin qui pourrait sauver la vie de nombreuses personnes. C’était dû aux nombreux films que j’ai regardés à la télévision. Mais mon rêve a changé quand j’ai découvert le football", a-t-il confié.

Un attaquant de talent

Sous la direction du coach Guillaume Graechen, qui est l’homme derrière le succès des stars du football national comme Nguyên Công Phuong, Nguyên Van Toàn, Luong Xuân Truong et Nguyên Tuân Anh, Quôc Viêt a progressé rapidement.

Son talent et son sérieux à l’entraînement lui ont valu d’être toujours convoqué à la sélection nationale U19 de 2019 à 2021. Son jeune âge n’a pas posé de problème au talentueux attaquant pour marquer et remporter le titre de meilleur buteur pendant trois années consécutives.

Quôc Viêt a également participé au Championnat national U17 en 2020. Et avec neuf buts, il a été sacré meilleur buteur.

Parlant de son élève, le coach Guillaume Grachen a dit apprécier sa capacité à profiter des opportunités. Il l’a comparé à l’attaquant de la sélection nationale Nguyên Van Toàn, célèbre pour ses talents de buteur, sa vitesse et son endurance.

"Quôc Viêt et Van Toàn ont des styles de jeu différents, mais leur déplacement sur le terrain est presque identique. Quôc Viêt n’est peut-être pas aussi rapide que Van Toàn, mais son efficacité de score est meilleure. Van Toàn peut marquer un but sur quatre ou cinq occasions, tandis que Quôc Viêt peut convertir chaque occasion", a estimé le coach français.

Quôc Viêt se distingue également par sa capacité à frapper le ballon avec sa tête, malgré sa taille de 1,72 m. Parmi ses cinq buts lors du Championnat d’Asie du Sud-Est 2022, trois ont été marqués avec la tête.

"Pour obtenir cet humble exploit, j’ai dû travailler dur tous les jours. Je me suis levé plus tôt que mes coéquipiers et je suis resté sur le terrain plus tard qu’eux pour affiner mes compétences, qu’il fasse chaud ou qu’il pleuve", a-t-il partagé.

Quôc Viêt est positif et n’abandonne jamais face aux difficultés. Il regarde toujours vers l’avant et ne demande qu’à faire de son mieux pour ne rien regretter. Le chasseur de buts a désormais les yeux rivés sur le Championnat national de première division (V-League 1). Il ne cache pas son ambition d’évoluer un jour au sein de la sélection nationale senior et de gagner le Ballon d’or du Vietnam.

Phuong Nga/CVN