10/04/2021 15:01
Le Vietnam est dans une très bonne position. Il est prêt à se repositionner dans la période post-COVID-19 et à ouvrir la porte à ses homologues allemands, a déclaré au journal Thê gioi & Viêt Nam (Le monde et le Vietnam) le Professeur Andreas Stoffers, directeur national de la Fondation Friedrich Naumann (FNF) au Vietnam.
>>La presse allemande apprécie le nouveau leadership du Vietnam
>>Des experts étrangers estiment le succès du Vietnam dans sa lutte anti-coronavirus

Le Professeur Andreas Stoffers, directeur national de la Fondation Friedrich Naumann (FNF) au Vietnam.
Photo : BQT/CVN

- À quels domaines les investisseurs allemands s'intéressent-ils prioritairement au Vietnam ?

Les entreprises allemandes ont des atouts et sont très compétitives dans  la haute technologie et la protection de l'environnement. De nombreuses opportunités au Vietnam peuvent les attirer notamment le traitement des déchets et des eaux usées ; la construction écologique et la planification urbaine ; les énergies renouvelables, en particulier l'éolien ; le secteur de l'éducation - les lycées et universités allemands sont très intéressés par s'étendre au Vietnam.

En ce moment, je pense que la "rachis" de l'économie allemande est la classe moyenne, c'est-à-dire les PME. Celles-ci auront tendance à vouloir coopérer avec des entreprises de même taille. Par conséquent, les PME vietnamiennes auront de nombreuses opportunités de coopérer avec leurs homologues  allemandes lorsque les deux pays favoriseront le libre-échange.

- L’épidémie de COVID-19 influence les décisions d'investissement des entreprises étrangères au Vietnam. Comment évaluez-vous l'expansion des investissements des entreprises allemandes au Vietnam au cours de cette période ?

Selon le Professeur Andreas Stoffers, le Vietnam une destination attrayante pour les entreprises allemandes.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN 

Jetons un coup d'œil à l'Allemagne : l'économie est en difficulté en raison des mesures de restriction constamment appliquées dans tout le pays, les entreprises sont contraintes de fermer ou de suspendre leurs activités.

La question est : quels entrepreneurs peuvent continuer à investir au Vietnam dans cette situation? Quels consommateurs peuvent encore acheter des produits vietnamiens dans le cadre du resserrement des restrictions de voyage internationales?

Cependant, le point positif est que le Vietnam est actuellement dans une très bonne position. Après le COVID-19, le Vietnam est prêt à se "repositionner" et à ouvrir la porte aux partenaires allemands.

Je m'attends à une forte reprise de l'économie vietnamienne malgré l'environnement économique mondial difficile. Un taux de croissance de 6 à 7% peut être à portée de main, ce qui fait du Vietnam une destination attrayante pour les entreprises allemandes, à la fois en termes d'investissement et de commerce.

Avec la nouvelle loi sur l'investissement, le Vietnam a réaffirmé son ouverture envers les investisseurs étrangers. Comme tous les investisseurs, ceux d'Allemagne aspirent à une sécurité juridique. À côté des autres signes positifs, le facteur juridique est l'une des raisons qui séduisent les investisseurs allemands au Vietnam.

Actuellement, les entreprises allemandes sont également très optimistes à propos du Vietnam en général et de leurs activités commerciales dans le pays en particulier.

Selon un sondage réalisé en novembre 2020 par la Chambre de Commerce et d'Industrie allemande au Vietnam (AHK), 55% des entreprises allemandes s'attendent à ce que le Vietnam se redresse cette année. En ce qui concerne leurs activités au Vietnam, 50% ont déclaré qu'elles s'amélioreraient cette année. 41% ont estimé qu'elles seraient stables. Seulement 9% se sont dits pessimistes. Par rapport à d'autres pays, ces chiffres sont très importants.

Bref, je pense que pour "repositionner" le Vietnam sur la scène internationale dans la période post-COVID-19, le pays doit avoir des politiques commerciales ouvertes et favorables aux investisseurs étrangers. Ce sont des facteurs très importants pour le rétablissement. Les entreprises allemandes seront disposées à participer à ce "terrain de jeu commercial".

En outre, la bonne direction de la nouvelle loi sur les investissements du Vietnam, en vigueur depuis janvier 2021, combinée aux effets de l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) et de l'accord de protection des investissements UE - Vietnam (EVIPA), incitera sûrement de nombreux investisseurs allemands à venir au Vietnam.

De ma propre expérience, je voudrais recommander ceci : Venez promouvoir le Vietnam encore plus fortement sur le marché allemand !

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.