04/06/2022 04:59
Le Centre de promotion des investissements et du commerce de Hô Chi Minh-Ville (ITPC) en collaboration avec le Centre d’arbitrage international (VIAC) a récemment organisé un séminaire sur le thème "Lever les obstacles, promouvoir l’investissement dans le domaine de l’immobilier" à Hô Chi Minh-Ville.
>>Reprise des activités des plateformes immobilières
>>L’immobilier industriel reprend sa dynamique
>>Le marché de l’immobilier de villégiature ranimé

Des blocages liés aux procédures et aux lois peuvent freiner des centaines de projets.

S’exprimant au séminaire, la directrice adjointe de l’ITPC, Cao Thi Phi Vân, a affirmé que l’immobilier joue un rôle très important dans chaque économie et qu’il s’agit d’un bien particulier et durable par rapport à d’autres biens. Cependant, l’immobilier est lié à de nombreuses lois telles que : la Loi sur l’investissement, la Loi sur la terre et la Loi sur les enchères.
 
Par conséquent, pour mettre en place un projet lié à l’immobilier, les investisseurs doivent effectuer de nombreuses démarches afin de ne pas enfreindre les lois vietnamiennes.
 
Ce séminaire visait à résoudre les difficultés et les obstacles et a été partagé par de nombreux économistes et juristes expérimentés. En faisant ainsi, il vise à apporter une forte valeur économique et à contribuer à la relance économique et à la construction d’un environnement général d’investissement sain et attrayant pour la mégapole du Sud.
 
Le président de l’Association de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville (HOREA) Lê Hoàng Châu a déclaré que de 2015 à 2021, une pénurie d’offre de projets a entraîné celle de logements au Vietnam. Auparavant, chaque année, environ 30.000 logements nouvellement construits étaient proposés à la vente, mais ces dernières années, ce nombre a diminué à 16.000 unités.
 
Hô Chi Minh-Ville est le meilleur endroit pour développer le logement social avec le développement de 15.000 unités au cours des 5 dernières années, atteignant 75%, contre 41% dans l’ensemble du pays. Le marché immobilier se développe durablement en répondant aux besoins réels de logement social.
 
Afin de supprimer des goulots d’étranglement spécifiques dans l’application de la loi, Lê Hoàng Châu a déclaré que les entreprises ont désormais besoin d’un droit d’accès à la terre de manière transparente, équitable, reconnue en tant qu’investisseur alors qu’elles ont le droit d’utiliser la terre légalement et conformément à l’urbanisme; le droit d’accéder au fonds foncier par le biais d’enchères ; le droit de profiter de la valeur ajoutée du terrain apportée grâce à la capacité de l’investisseur.
 
Cân Van Luc, membre du Conseil consultatif national de la politique financière et monétaire, a déclaré que le marché immobilier contribue à 4,5% du PIB. Il concerne au moins 40 secteurs tels que la construction (6% du PIB), le tourisme, la restauration, la banque et la finance (7% du PIB)... C’est également un marché d’attraction des IDE. Au cours des 4 premiers mois de 2022, les IDE dans ce secteur contribuent à 10% du total des IDE investis au Vietnam.
 
Le marché immobilier est étroitement lié à la banque, aux valeurs mobilières et à l’assurance. Si l’un d’entre eux a des problèmes, cela affectera grandement les autres marchés. Ainsi, au cours du séminaire, les experts expliquent comment rendre le marché immobilier plus transparent, sain, durable et stable.
 
Texte et photo : Minh Thu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.