05/05/2021 22:56
Le matin du 5 mai, le Tribunal populaire de Hanoï a ouvert le procès en première instance de l'affaire de contrebande et de violation des règles de comptabilité, causant des conséquences graves dans la Sarl de commerce et de service technique Nhât Cuong (Nhât Cuong Technic Co).

>>L'ancien président du Comité populaire de Hanoï face à une nouvelle accusation
>>Le procès de l’ancien maire de Hanoï Nguyên Duc Chung prévu à huis clos
 

Parmi 14 accusés poursuivis en justice dans le procès de la Sarl Nhât Cuong, sept travaillaient pour la société Nhât Cuong.
Photo : VNA/CVN


Le procès de la Sarl Nhât Cuong est une des cinq affaires majeures dont le Comité central de la direction de la prévention et de la lutte contre la corruption a demandé de toute urgence qu’elle soit jugée.

Lors de la séance d'ouverture le matin du 5 mai, le jury de première instance a annoncé la décision de suspendre le procès pénal de première instance contre l'accusé Mai Tiên Dung (né en 1983, employé de la Sarl Nhât Cuong, qui est décédé à cause d’une maladie.

Outre l'accusé Mai Tiên Dung, 14 autres accusés sont également poursuivis en justice, dont sept travaillant pour la société Nhât Cuong. Ils sont accusés de contrebande et de violation des règles de comptabilité, causant des conséquences graves.

Au total, 20 avocats participent à la défense des accusés.

Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire suprême, de janvier 2014 à mai 2019, le directeur général de la société Nhât Cuong, Bùi Quang Huy, a ordonné au personnel de la société de faire des transactions illégales de 255.311 produits tels que téléphones mobiles, ordinateurs, lecteurs de musique, montres intelligentes... d’une valeur totale de plus de 2.927 milliards de dongs auprès de 16 fournisseurs hongkongais.

Après cela, la société Nhât Cuong a consommé 52.811 produits de contrebande, d'une valeur totale de plus de 307 milliards.

En 2014, Bùi Quang Huy a demandé à ses employés de mettre en place deux systèmes de livres comptables pour surveiller les activités commerciales de la société, dans lequel il existe de nombreuses données sur les actifs, les sources de capital, les revenus, les bénéfices, les dépenses, l'argent d'investissement qui n’étaient pas inclus dans les rapports fiscaux, les états financiers et déclarés auprès des agences de gestion de l'État.

Bùi Quang Huy, propriétaire de l'entreprise Nhât Cuong Mobile, et un certain nombre d'autres suspects dans l'affaire ont fuit et sont recherchés.

Le procès en première instance durera une semaine.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.